Carton, déjanté inside

Petite mise à jour avec la présence de Carton sur MySpace, nouvelle adresse du site officiel cartoncapte.com et son Podcast très sympathique avec des morceaux inédits,…. La vidéo « Cocon Som » est vraiment à voir. Merci à la personne qui nous tient au courant de l’actualité de Carton via les commentaires 🙂 A quand une version de Cocons Pad dans le podcast? 😉 A noter aussi la présence de Carton sur last.fm

J’ai eu la chance de découvrir Carton totalement par hasard lors des fêtes de Wallonie à Namur. Carton faisait l’ouverture de la soirée sur la place Saint-Aubin à 19h15, autant dire que c’était l’heure d’arrivée des premiers spectateurs et que c’était un peu vide. Mais c’était méconnaitre la musique de Carton et ses capacités à rentrer dans une trance dont il a le secret une fois sur scène.

Autant dire qu’après 20 minutes Carton alias Philippe scorier réussissait l’exploit de faire bouger les gens à peine arrivés et à ramener pas mal de monde pour son mini-concert de 45min. Il faut dire qu’il nous en met plein la vue avec sa batterie hybride composée d’éléments accoustiques et électroniques et ses chansons en yaourt bulgare dixit WBM. J’étais scotché et le concert une fois fini je savais qu’il me fallait obtenir son cd s’il en avait un. Et c’est par son site que j’ai réussi à le commander. C’était en septembre 2004 et depuis Carton a fait du chemin et est distribué dans les FNAC de Belgique entre autre. L’album en question s’appelle Baudruche Helium et est vraiment très sympathique même si très différent du show de Carton sur scène, comme si les deux mondes du studio et de la scène étaient dissociés. On pourrait reprocher à cet album une certaine similitude entre les morceaux mais comme premier album pour un muscien belge quasiment auto-produit on ne peut que le féliciter pour cette bouffée d’air frais dans la musique électronique belge qui a décidément le vent en poupe ces derniers temps (soldout, superlux,…). Car musicalement Carton sort clairement des sentiers battus lorgnant du côté de l’expérimental.

Depuis peu, il a sorti son second album « Baume de tigre » que j’écoute en ce moment et qui semble beaucoup plus abouti techniquement et surtout baucoup plus posé!. Pour une première écoute j’apprécie énormément cet album. La particularité est que les morceaux sont très courts (23 morceaux pour 44 minutes) . Carton semble également plus posé par rapport au précédent que ce soit aux niveaux des rythmes ou des mélodies où il avait tendance auparavant à changer complètement le tout au cours du morceaux (comme s’il y avit deux morceaux mixés en un). Peut-être est-ce là le choix de faire des morceaux plus courts. Carton a en plus eu la très bonne idée de mettre en libre téléchargement ce second album!

Pour cela rendez-vous sur son site http://carton.o-rg.org puis rubrique « mediatheque », « musique » et enfin vous avez accès à l’album sous forme de fichier zip ou les morceaux séparément en mp3 si vous le désirez. Une très bonne initative de sa part et entre parenthèses un chouette site. N’hésitez pas à aller fouiller dans la partie mediatheque puis videos pour avoir un petit aperçu du phénomène sur scène.

Sur ce bonne écoute, je vous laisse découvrir cet album que j’aime de plus en plus.

13 réflexions sur “Carton, déjanté inside

  1. Une petite rumeur pour aggrémenter vos commentaires: nous travaillons sur le podcast de Carton, sorte de laboratoire fourre tout, très prochainement accessible. On vous tiens au courant…

  2. Excellent pour le podcast, j’attends çà avec impatience 🙂 Effectivement ce serait super de nous tenir au courant!

    Ced je me doutais que tu n’apprécierais pas, ce n’est pas trop ton style 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.