Google Agenda (Calendar), adopté !

Avec ma mémoire de poisson (vous voyez Doris dans Nemo? Ben c’est moi en mieux), j’ai toujours eu besoin de noter les choses. Madame a longtemps joué ce rôle d’agenda, la pauvre… On s’était donc tourné vers le module agenda de Netvibes qui faisait bien son boulot sans être super clair et pratique mais permettait de savoir ce qu’il y avait au programme lors de la consultation de mon compte.

C’est alors qu’un soir Myrto d’Hybriworld me vante les mérites de Google Agenda (ou Calendar pour les pointilleux) et d’une possible compatibilité avec iCal (le logiciel d’agenda sous Mac Os X) et donc une possible synchronisation avec mon iPod 5.5G. Je me fais donc le devoir d’aller voir de quoi il en retourne, n’ayant même pas entendu parler de cette nouvelle application en ligne du monstre Google.

L’interface est dans la droite lignée des applications en ligne Google telles que Gmail (messagerie en ligne), Google Docs (word et excel en ligne),… que je trouve sobres et efficaces pour ma part à défaut d’être super esthétique et bourrées d’effets superflus. Je découvre alors la puissance de ce Google Calendar qui permet de gérer chaque rendez-vous et chaque évènement de manière très pointilleuse. Il suffit de cliquer dans la grille pour qu’il vous propose d’ajouter un évènement, de choisir modifier les détails afin d’avoir une plétore d’options sur la périodicité, la date, le lieu, une description,… Logique vous aller me dire, mais il fallait noter que c’est intuitif et complet.

Google Calendar s’affiche soit par jour, par semaine, par mois, par 7 jours suivants (çà peut être 4,5,… selon votre réglage) et par un résumé du planning sous forme de liste, vous pouvez choisir dans les paramètres (tout en haut à droite) la vue par défaut.

Mais ce n’est pas tout vous pouvez choisir de rendre votre agenda public ou de le partager avec d’autres personnes qui ont un compte gmail. Elles pourront soit uniquement voir vos jours et heures de disponibilité, voir votre agenda ou même s’il s’agit d’une personne de confiance de pouvoir intéragir directement avec votre agenda et de pouvoir modifier, supprimer des évènements,… C’est ainsi que j’ai ouvert un compte pour Madame qui peut voir et modifier mon agenda et inversément sur mon compte gmail. Vous pouvez alors choisir d’afficher uniquement votre agenda mais aussi choisir de superposer celui des personnes partagées. Un très bon moyen pour trouver un rendez-vous entre une dizaine de personne à l’agenda chargé.

Et pour les distraits comme moi il est possible d’être prévenu par Google bien sûr par mail mais également par SMS. J’ai déjà testé et çà marche au poil. Tout ceci se règle dans les paramètres. Il y a d’abord une vérification de Google qui vous envoie un sms sur votre GSM/mobile avec un code à retaper dans votre compte histoire de ne pas ennuyer le numéro de qqun qui n’a rien demandé… Non je n’ai pas reçu de sms avec de la pub depuis, je n’aborderai pas ce débat.

Pour finir l’exportation peut se faire au format xml, html et… iCal. Google Calendar vous fourni une adresse à entrer dans iCal (calendrier / s’abonner -> option + pomme + s) . Vous disposer alors dans iCal de votre Google Calendar en lecture seule certes. Vous devez faire vos modifications sur le site Google Calendar. Mais je peux alors le synchroniser avec mon iPod 5.5G.

Bref, un service vraiment parfait, je ne trouve rien à redire. Si ce n’est que vous êtes obligé d’avoir un compte Gmail mais on ne va pas les blamer. Ce qui me fait peur c’est que Google, qui avec sa suite d’applications en ligne devient chaque jour un peu plus indispensable et bien pensée, ne change de modèle économique et nous fasse passer à la caisse une fois que nous serons bien habitués. Mais en attendant, vous pouvez foncer c’est un super service.

Si vous n’êtes pas encore convaincu, Google vous invite à une visite guidée de son service d’agenda.

4 réflexions sur “Google Agenda (Calendar), adopté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.