Histoires de course à pied #1 : sortie en mode aventurier

Ce weekend, j’avais prévu d’aller courir tôt ce matin mais : frontale + pluie + pas envie = impossible. Cela n’arrive pas souvent mais c’est un combo sacrément difficile à combattre. Je dirais même qu’il est inutile de le faire sous peine de se dégoûter.

Vers 10-11h, tout à changé niveau météo avec un beau soleil et j’ai fini par partir pour une sortie « découverte ». Au final une flopée de nouveaux sentiers testés. Malheureusement pas mal de culs-de-sac / clôtures / …

J’ai trouvé un chouette chemin mais pas de bol, je tombe sur une propriété privée… Une propriété gigantesque et magnifique où j’ai atterri via une prairie et un petit chemin sans aucun panneau « propriété privée » mais pour sortir j’arrive par leur entrée avec boite au lettre. Bref même si personne ne m’a rien dit, je ne repasserai plus par respect pour ces gens ou en tout cas en essayant de voir avec les proprios si c’est ok ou non.

Au final 18km en presque 2h et 300m de dénivelé positif avec de bonnes sensations. Notamment un passage de plusieurs kilomètres en mode je m’enfonce de 50cm dans le sol m’a sacrément ralenti et fait revenir tout dégueu. J’avais bien fait de prendre ma vieille paire de baskets et ma petite besace avec quelques trucs à grignoter et bouteille d’eau.

running-20160110

Dorénavant, je me dis que le weekend et la sortie longue c’est l’occasion de découvrir de nouveaux horizons. Cela impose juste un horaire en journée ce qui n’est pas toujours évident avec la vie de famille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *