Macbook, le portable parfait d’Apple? (mise à jour : son sous windows + Parallels)

Cela faisait un petit temps que je lorgnais sur un portable et la marque Apple s’est imposée à mes yeux avec le Macbook suite à leur récente intégration des processeurs Intel. Cela leur permet de faire fonctionner Windows Xp et Mac os X (le windows du Mac) sur leurs machines. PCiste de mon état reconverti au monde Mac depuis peu, cette machine était donc un bon compromis. J’ai attendu des semaines au cas où Apple aurait la bonne idée d’intégrer la 2ème génération des processeurs Intel Core Duo mais j’ai fini par craquer… Et j’ai bien fait vu qu’actuellement il n’y a toujours pas de mise à jour. Et comme disent la plupart des gens sur Mac, avec Apple on est jamais sûr de rien, si vous savez attendre c’est que vous n’en avez pas besoin. Hors ce n’était clairement plus mon cas. Une autre mentalité ces maceux à côté des PCistes qui veulent toujours le matériel dernière génération 🙂

Edit : J’ai enfin réussi à mettre le son sous windows, pas facile 🙂 J’ai également testé Parallels. Voir tout en bas de l’article.

Ma machine est donc le modèle blanc cadencé à 2ghz avec un Intel Core duo 1ère génération (le T2500). Il est tout blanc comme mon ibook mais il est plus petit (seulement en profondeur, c’est la même largeur que mon ibook 14 pouces). Un écran de 13’3 pouces en wide qui peut paraitre petit, mais à vocation mobile il est tout simplement parfait. Il se glisse dans n’importe quel sac à dos! Il n’embarque également « que » 60go de disque dur et 512mo de ram. Pour une utilisation normale, il n’y a vraiment pas de soucis il est tout simplement parfait. Maintenant si l’on travaille avec des softs gourmands, la machine montrera vite ses limites (graphisme, vidéo,…).

La vidéo justement parlons-en, la carte graphique intégrée est basée sur une puce Intel GMA950 qui est une puce d’entrée de gamme et qui vient squatter 64mo de votre mémoire (si vous en avez 512, il y en aura jusqu’à 64 qui seront dédiés à la carte graphique). Vous pouvez donc oublier les jeux 3D gourmands mais pas forcément tous. J’ai fait tourné Trackmania Nations par exemple sans problème en 1280 x 800 (la résolution native du macbook). Mais ne faites pas d’amalgames non plus, des softs gourmands tels que la suite Adobe tournent à merveille vu que c’est la puissance du processeur et de la mémoire qui jouent beaucoup, pas la carte graphique. Mais n’oubliez pas de lui adjoindre 2go de ram, les 512mo de bases sont très limite. tout cela en attendant les versions natives (les « UB » : universal Binary optimisées pour les processeurs Intel, actuellement il s’agit d’une émulation mais cela tourne déjà très bien). Pour reparler de l’écran celui-ci est de type brillant, cela est vraiment sympathique, les couleurs paraissent plus conrastées et agréables à l’oeil qu’un écran de type « mat ». L’angle de vision n’est pas génial mais reste honorable (c’était une catastrophe avec l’ibook). Il est très bien tant que l’on ne passe pas dans les noirs. Pour le nettoyer, une petite lingette que l’on utilise pour les lunettes fera l’affaire. Après des heures d’utilisation, je n’ai pas mal aux yeux (ce qui m’arrive souvent avec les écrans plats ou de portablle).

Ensuite au niveau des sorties on a droit à pas mal de choses (de gauche à droite sur la photo) : MagSafe(pour le secteur), réseau gigabit, 1mini-dvi, 1firewire400, 2usb2.0, entrée ligne, écouteur et l’encoche pour le verrouillage du Macbook. Bref pas mal pour ce type de portable. Le mini-dvi permet de brancher n’importe quel écran grâce aux adaptateurs dvi et vga vendus 19€ chacun actuellement). Le branchement MagSafe pour le secteur se fait magnétiquement ce qui permet à l’ordinateur de ne pas partir à la renverse si vous vous prenez les pieds dans le cable. La prise se débranche toute seule comme une grande et le portable ne bouge pas d’un poil.

Ensuite les petits plus bien pratique : le clavier et ses touches espacées, le wi-fi et la webcam/micro Isight. Les touches espacées du clavier sont classes et agréables à la pression. Cela permet de bien sentir les touches. Ne l’ayant pas sur mon ibook auparavant, le wi-fi me parait maintenant indispensable, quel confort d’utilisation que l’on soit chez soi ou des amis. Il suffit qu’ils vous autorisent à avoir accès à leur réseau et hop vous avez internet partout où vous mettez les pieds. De plus la portée du récepteur du Macbook semble être de très bonne facture, j’ai été agréablement surpris de pouvoir me connecter sans problèmes à des distances importantes.

L’Isight qui peut paraitre gadget ne l’est franchement pas dans mon cas, ma moitié ayant également fait l’acquisition d’une portable avec webcam/micro intégré. Combinée à Skype (la version beta incluant la vidéo en attendant Skype 2.0 où l’on nous promet la vidéo en standard sur Mac), c’est avec joie que l’on découvre l’intérêt de la vidéoconférence. Je branche quand même des écouteurs la plupart du temps pour empêcher l’écho. Sans être exceptionnelle, cette Isight est vraiment un plus non négligeable. Photo Booth livré avec Mac OS qui permet de déformer votre joli minoi en temps réel est également très amusant, soirée fou rire garantie 🙂

Pour l’autonomie elle varie entre 2h45 et 3h30 selon le mode d’utilisation (la lecture d’un dvd est évidemment plus gourmande en énergie que faire de la bureautique ou du surf sur internet). Cela reste très satisfaisant même si celle autonomie reste limitée pour un grand nomade. Mais il faut avouer que c’est pas mal si l’on regarde ses homologues PC. Pensez à diminuer la luminosité (touches F1 et F2) pour l’augmenter ou choisir une des options de batterie à côté de la date en haut à droite de l’écran. Je peux aussi parler du superdrive (le graveur dvd) qui fait très bien son boulot, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester beaucoup de marques mais celui-ci semble refuser les verbatim (suites aux lectures de forums spécialisés). Au niveua lecture il se débrouille très bien, beaucoup de cd/dvd impossibles à lire sur un PC réussissent à être lu sur le macbook (c’était déjà le cas sur l’ibook).

Le PC justement et Windows XP parlons-en puisque ce macbook via l’utilitaire made in Apple appelé « Bootcamp » permet de faire cohabiter sur ce macbook (et sur les autres produits de la gamme Apple ayant un processeur intel) Windows XP et Mac OS X. Cela se fait très simplement. On lance Bootcamp (applications/utilitaires/Assistant Boot Camp) sur Mac OS X, on lui fait graver un cd avec les drivers pour windows (ou on peut choisir de graver ses fichiers sur une clé ou un autre support en choisissant le menu « utilitaire » puis « enregistrer les gestionnaires macintosh dans le dossier… »). On insère son cd de windows Xp SP2 (il est indispensable d’avoir un cd de Windows avec Service Pack 2 sinon cela ne fonctionnera pas, je peux vous le dire j’ai essayé avec un windows SP1). Le Mac redémarre et nous voilà avec le lancement habituel (enfin pour moi en tout cas) de l’installation de Windows Xp et son écan bleu. Une fois Windows installé, vous devez appuyer sur la touche alt (option) au démarrage pour faire votre chois entre windows et mac os x. Vous installez ensuite le cd de drivers que vous avez gravé sous Mac OS X avec Bootcamp et vous devriez voir tous vos périphériques apparaitre et fonctionner correctement. Après une installation de windows, c’est lui qui se lancera par défaut. Si vous voulez que mac os x se lance par défaut, vous devez aller dans le panneau de configuration de Mac OS X puis « démarrage » et choisir le volume disque qui fait tourner Mac OS X. Il est à signaler que certains bugs subsistent (Bootcamp est toujours une version beta, comprendre non finie) comme certains matériels mal détectés (dans mon cas la carte son ou le clavier mal reconnu). Vous avez également Parallels qui peut faire tourner Windows Xp mais c’est un logiciel payant que je n’ai pu essayer.

Il faut aussi parler des trucs qui fâchent mais rien de bien méchant. Le Macbook est actuellement plus bruyant. Mon Ibook ne faisait pas un bruit, ici le ventilo du Macbook se lance un peu trop souvent à mon goût mais il paraitrait que le firmware arrangera les choses avec le temps. Le processeur Intel core duo n’est pas étrangé à ce bruit en tout cas, il est connu pour chauffer énormément. Ensuite il y a un légère ligne blanche sur le bas de l’écran visible notamment lors de la vision de dvd (avec les bandes noires), j’ai cru que cela venait de mon macbook mais apparemment c’est le cas sur tous mais rien de bien méchant. Par contre niveau son n’espérez pas utiliser votre macbook comme chaine hi-fi sans un branchement à une source externe (encentes,…) car le niveau est vraiment faible. En voiture, il est impossible au conducteur d’entendre le son du macbook si vous êtes assis à côté de lui ou encore dans une même pièce si la fenêtre est ouverte.

En conclusion le macbook est un concentré de bonne idées, on lui pardonne ses quelques petits défauts (carte graphique d’entrée de gamme, son faiblard ou ventilo un peu bruyant) car ses atouts sont nombreux et en font une machine mobile hors-pair. Avec ses 2,36kg, ses 2,75cm d’épaisseur et ses mensurations de 32,5 cm x 22,7 cm vous pourrez le mettre dans n’importe quel sac à dos et l’emporter avec vous où bon vous semble. Bref je suis pleinement comblé par mon macbook mais j’attends mes 2go de mémoire et mon disque dur de 120go plus que nécessaire pour l’utilisation que j’ai de celui-ci comme machine principale.

N’oubliez pas de le protéger car comme tout portable il est fragile et accumule vite la poussière. Pour ma part j’ai choisi le modèle Be.ez Larobe « Blues » acheté à l’Apple Expo de Paris pour le prix de 25 euros. Elle est bien plus résistante que la Tucano que j’avais achetée pour mon ibook à l’époque.

Edition : le son sous windows est possible Ne sachant par où chercher, j’ai passé sans mentir 10 heures au moins à trouver comment activer ma carte son sous windows XP. Ce ne fut pas une mince affaire. Lorsque vous avez installé les drivers macintosh pour windows subsistent dans le gestionnaire des périphériques (panneau de confinguration/système/matériel) 2 périphériques inconnus et un « pci device inconnu ». Enfin dans mon cas tout du moins.

1) La méthode que j’ai utilisée a été d’abord d’installer un patch apparemment nécessaire pour toutes les cartes sons à base d’intel high definition (le chipset de la carte son du macbook). Vous pouvez le trouver normalement dans

C:\Program Files\SigmaTel\C-Major Audio\HDAQFE\xpsp2\us

Si vous ne le trouvez pas, il y a moyen de le trouver dans les pilotes des cartes sons à base d’intel High definition. Vous pouvez les trouver sur le site TousLesDrivers, tapez « intel high definition » dans le moteur de recherche.

2) Une fois cela fait, j’ai été manuellement activer les périphériques inconnus. Vous êtes donc dans le gestionnaires de périphériques, vous double-cliquez et vous allez dans l’onglet « pilote » puis « mettre à jour le pilote ». S’ouvre alors l’assistant qui vous propose 2 options, vous choissisez « installer à partir d’une liste » puis « ne pas rechercher » puis dans la liste vous cherchez après « controleurs audio, vidéo et jeux » et là vous choissisez un des premiers choix qui si je me rapelle bien s’appelle « codecs audio standards ou un truc comme çà . Vous faites la meme manip pour les 2 périphériques inconnus qui seront normalement reconnus sans problème. Si tout s’est bien passé jusque là vous devez normalement avoir un SigmaTel High Definition Audio Codec » qui apparait dans le gestionnaire de périphériques dans le sous-menu controleurs audio, vidéo et jeux.

3) Vient maintenant le point crucial, la reconnaissance même de la carte son. Normalement Windows redétecte à chaque démarrage ce fameux pci device inconnu et vous propose 3 options lorsque vous arrivez sous windows, vous devez choisir la 2ème qui propose d’utiliser l’assistant et internet ou un truc comme çà . Et là normalement doit se produire le miracle… Il va enfin détecter correctement votre carte son.

N’ayant pas reformater depuis, je ne suis pas sûr évidemment du bon fonctionnment de ma méthode, je retranscris uniquement mes faits et gestes, si je dois retester un jour cette méthode je corrigerai bien sûr ici mais en attendant je ne peux pas vous aider plus pour ce problème. Toujours est-il que maintenant j’ai du son, ce que je vous souhaite également. Si ca a pu servir à certains tant mieux 🙂 Qu’ils n’hésitent pas à me le signaler ou également pour corrgier ma méthode. > tom@ozmoz.be Vous pourrez en savoir plus sur le forum Macgeneration qui m’a fort aidé dans mes rercherches. Merci à ces gens qui partagent l’information 🙂

Pour les soucis de clavier il faut aller dans le panneau de configuration/options régionales et linguistiques puis choisir l’onglet « langues » et cliquer sur « détails ». Là vous rajouter dans mon cas un clavier (français) Belgique. VOus pouvez supprimer les autres claviers (anglais,…). Windows vous dira sans doute qu’il le fera au prochain redémarrage. Pour faire le « @ » vous devez maintenir ctrl+alt (option) + 2 (au-dessus du « é »). Vous pouvez retrouver tous les raccourcis alt gr + touche avec cette combinaison (en essayant les autres chiffres).

Pour finir, si vous voulez désactiver le firewall intégré de Windows XP bien chiant. Rendez-vous dans Panneau de configuration/connexion réseaux. Vous cliquez droit sur votre connexion au réseau local ou sans fil peut importe (il y a un cadenas sur l’icone normalement). Ensuite vous allez dans « avancé » puis « paramètres ». Là vous désactivez 🙂 Ca sera appliqué à toutes vos connexions.

Ca reste quand même une aventure l’installation de Windows XP sur un MacIntel 🙂

Edit 2 : Parallels J’ai également testé le logiciel Parallels (build 1848). Il est tout bonnement génial mais nécessite au minimum 1go de ram ce qui n’est pas mon cas (mes 2go de ram arrivent la semaine prochaine). J’ai donc pu faire toutes les choses basiques sous windows mais je n’ai pu aller plus loin (jeux,…). Avec Parallels, vous êtes toujours dans Mas OS X dans lequel vous lancer une machine virtuelle avec Windows XP (et les autres windows si vous le désirez). Vous insérez votre cd de windows qui lance l’installation. Vous installez votre windows comme d’habitude. Il reconnait directement tous les périphériques de votre macbook (ou autre macIntel). La connexion internet se base apparemment sur celle de Mas OS X car je n’ai rien eu à configurer (alors que je suis en wi-fi qui se connecte à un routeur wi-fi qui se connecte à un autre routeur en ethernet du fournisseur d’accès qui n’as pas le wi-fi merci scarlet). Et là la carte son fonctionne sans problème… Bref un sans faute pour Parallels (faut juste installer les drivers de la carte vidéo pour qu’elle soit bien optimisée).

Parallels fonctionne soit en mode fenêtre soit en mode plein écran et vous pouvez passer de Mas OS X à Windows XP sans problème. Mais je vous en parlerai plus longement lorsque j’aurai installé mes 2go de mémoire. Mais c’est franchement une bonne alternative à Bootcamp même payante (39$).

16 réflexions sur “Macbook, le portable parfait d’Apple? (mise à jour : son sous windows + Parallels)

  1. J’aurais jamais cru que CeD me critiquerait un jour pour mon orthographe lol. Promis je relis l’article ce soir et je corrige, j’ai tout écrit d’une traite 🙂

    Tiens à propos CeD, y a le fil RSS de ton blog qui me met une erreur sur Netvibes, c’est normal?

  2. Hey mais je ne te critique pas sur ton orthographe, c’est r. qui le fait lol 😀

    Pour les fils RSS c’est normal je les ai modifiés, je te donnerai la nouvelle adresse 🙂

  3. Oups, effectivement 🙂 Je viens de repasser l’article en revue et j’avoue que le nombre de fautes était assez élevé, mea culpa. Si vous en voyez d’autres… Je commence à rouiller avec le temps.

  4. Vraiment génial ce MacBook 🙂 Merci pour ce test Tom 😉

    Pour le disque dur, c’est pas un disque spécial Apple ? Un Normal fonctionne tout aussi bien ? Quid de la détection de choc avec un autre disque ?

  5. Nop c’est un Samsung m80 de 160go. Faut bien faire gaffe à prendre un 2,5 pouces en SATA et pas IDE comme les 3/4 des disques 2,5 pouces (surtout avec des capacités de 160go).

  6. Bonsoir, Je te contacte suite a ton post a propos de confuguration du son sur macbook (via ton blog) Voila, je passe toute la journée et je rien trouve comment metre le son sur mon macbook Moi aussi c’est marquer dans gestion de pérépherique : 2 périphériques inconnus et un « pci device inconnu ». Puis suis tombe sur ton post, je suivie tous les etapes, mais il y a des truc que je comprend pas : au debut je bien trouve le patch la ou ta dit, je installe, puis le probleme arrive, quand tu dit : « dans le gestionnaires de périphériques, vous double-cliquez et vous allez dans l’onglet « pilote » puis « mettre à jour le pilote ». » Tu parle qu’on doit double clic sur « pci device » ? Apres quand j’arrive a l’etape de selection de pilote, je voit pas : « codecs audio standards ou un truc comme çà  » j’ai : 4 differents fabriquants a gauche et a droit j’ai soit : Port jeu pour ESS (ou bien dans Intel : Controleur audio Inter … AC’97) Voilà , je bien sur essaie tous les cas mais rien ne marche, je rappel j’ai ça quand je fait ta methode pour : PCI Device, pour les 2 périphériques inconnus j’ai eux aucun probleme ça se bien passe.

    J’espere que tu va trouve le temps de me repondre voir de m’aider 🙂

    Merci d’avance, Cordialement.

  7. merci bcp 🙂 alors c’est que je fait depuis : Je telecharge boot camp 1.1.2 je me suis reboot sur OS, je lance la mis a jour, puis je reboot sur Windows, le son marche cool 😀 Mais le problème, ce matin je me connecte plus de son… Snifff 🙁 faut que je recommence cette méthode a chaque fois je crois lol ^^

  8. salut j’aimerai bien s’avoir comment peut on désactiver une carte graphique externe et réactiver la dartegraphique interne . et merci d’avance.

  9. Bonjour je cherche à faire tourner trackmania nations sur mon Macbook avec parallels…

    Mais chez moi ça ne marche pas… comment as-tu fais ?

  10. Bonjour Fable, cela n’est pas possible via Parallels car Parallels ne gère pas Direct X 9 (du moins pas encore) qui est nécessaire en gros pour faire tourner des jeux 3D. Tu dois passer par Bootcamp pour jouer à des jeux vidéos récents.

    Je pense que VM Ware Fusion supporte Direct X 8 mais bon ça remonte déjà à quelques années au niveau de sa présence dans les jeux vidéos.

    Comme tu l’auras compris, je suis passé par Bootcamp qui reste (en tout cas à ma connaissance) la seule possibilité pour jouer réellement. Car même avec des logiciels tels que Parallels et VM Ware, ça sera toujours plus lent que Bootcamp qui lui n’émule rien du tout, c’est comme un vrai Windows. Comme le Macbook n’est pas un foudre de guerre, autant éviter les intermédiaires qui nécessitent des ressources comme faire de la virtualisation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *