Pluxml, le blog qui carbure au… xml

pluxml.jpg

Vous avez envie d’un blog qui ne nécessite pas de connaissances web particulières, pas de base de données, qui possède un flux rss et qui soit léger au possible (38 ko pour le beta 2) ? Pluxml est fait pour vous!

En effet, à l’opposé total des possibilités d’un dotclear ou wordpress, pluxml se situe dans les blogs ultra sobres et possédant les fonctions vitales. La seule difficulté technique est de savoir comment charger les fichiers pour le blog sur votre ftp. Si vous ne savez pas, voici un tutorial ma foi très bien fait. Il faut également que votre hébergeur supporte le php.

Les fichiers nécessaires sur l’hébergement, pensez à directement aller à l’adresse http://www.votreblog.com/emplacement_pluxml/install.php il n’y a aucune protection pour la configuration du compte 🙂 Une fois sur le blog, vous pouvez accéder à l’administration via le lien en bas de page.

On découvre alors une interface épurée au maximum qui est assez intuitive. Mais on découvre avec stupeur que tous les articles sont a rédiger en html pur… Certes il n’est pas nécessaire de connaître énormément l’html pour pouvoir en disposer mais un petit éditeur tiny aurait été le bienvenu mais qui du coup alourdirait considérablement le noyau ce qui n’est pas le but de pluxml qui se veut léger au possible. Si vous connaissez les <p>, les <br>, les <strong>,… c’est bien suffisant pour en profiter, sinon un petit cours d’html de base s’impose.

Avec l’onglet image vous pouvez gérer directement vos images à charger sur votre hébergement, pour pouvoir mettre l’une d’entre elle dans un de vos articles, aller sur l’article en question dans l’administration, cliquez sur « images » et faites « ajouter » sur l’image à charger dans votre article. Vous pouvez aussi ajouter le code embed de youtube,… Tout code html est interprété sans problème.

Reste l’onglet paramètres qui vous permet de régler les aspects un peu technique comme l’emplacement des images, de votre fichier contenant les mots de passe (qui est crypté je vous rassure),… Vous voyez donc bien que tout est géré par des fichiers xml et non par une base de donnée. A ce niveau-là on peut difficilement faire plus simple et plus transportable.

Je n’ai pas essayé de modifier le layout mais la feuille de style ne semble pas bien compliquée à comprendre. Si vous avez des connaissances en css, vous n’aurez aucun mal à en faire ce que vous voulez. Pour la gestion des thèmes, il suffit de charger le répertoire décompressé du thème dans core/templates et vous pourez le sélectionner dans les paramètres (choix du thème). Très simple également.

Donc voilà Pluxml est une bonne idée et est bien conçu, on regrettera juste que tout soit affiché en html brut, si cela ne vous dérange pas vous pouvez foncer. Très léger, pas de base de données, très intuitif et reprenant toutes les fonctions nécessaires pour un blog, Pluxml risque d’en séduire plus d’un rebuté par toutes options d’un dotclear pas forcément utiles.

Un GSM (mobile), si on sait téléphoner et envoyer des sms (texto) avec, c’est suffisant après tout non? Ben avec pluxml c’est pareil 🙂

Une réflexion sur “Pluxml, le blog qui carbure au… xml

  1. Waii, j’ai écrit un post sur pluxml il y a quelque temps. La version « blog » qui intègre les commentaires+rss a été développée après de multiples demandes des utilisateurs :p C’est genialement light ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *