Small Images 3, redimensionnez par lot simplement

Small Images, c’est une application géniale sous Mac OS X qui vous permet de redimensionner facilement toute une séries d’images dans une interface simple et surtout avec toute une série d’options très intéressantes.

Le problème était qu’elle n’était pas compatible avec le léopard blanc (Mac OS 10.6) ce qui est maintenant résolu.
Lire la suite

Wilogo : création de logo rémunérée, une bonne idée ?

Internet c’est génial, même que l’on peut gagner de l’argent sans se bouger le cul de sa chaise me suis-je d’abord dit quand j’ai découvert Wilogo. Celui-ci fait partie d’une nouvelle vague de sites communautaires mais avec cette fois un aspect financier à la clé.

J’avais il y a quelques temps publié cet article sur le blog (le 20 mai 2008 pour être précis) mais voici le billet modifié suite au débat qui a lieu (les 17 premiers commentaires que je vous invite à lire font partie de la première version de l’article où j’encensais Wilogo). Je ne me rendais pas compte je l’avoue des enjeux et de l’exploitation que peu représenter ce type de sites pour les graphistes. Alors Wilogo a son intérêt pour certains mais pas tous. Si vous voulez y participer libre à vous, mais attention de ne pas vous faire exploiter non plus. Cette fois, je vous aurai prévenu 🙂

Lire la suite

Picnik, retouche photo en ligne


Dans la droite lignée des applications en ligne pour retoucher vos images dont j’ai déjà parlé précédemment (SplashUp par exemple), Picnik permet lui de très facilement retoucher une photo de manière assez approfondie. Le site est tout en flash et le processus de retouche de votre photo est super intuitif, vous arriverez au résultat escompté en quelques minutes.

Lire la suite

SplashUp, puissant éditeur d’image en ligne

Après nous avoir sorti Fauxto, voilà que Faux Labs (et non Adobe comme je l’ai longtemps cru) change le nom de celui-ci et l’améliore considérablement. Mais que permet donc SplashUp? Tout simplement d’éditer une image comme vous le feriez dans l’éditeur d’image Photoshop d’Adobe. Tout ceci en plus light bien sûr mais faut avouer que c’est super bien foutu, toute l’interface est en flash et on peut faire pas mal de choses.

Au niveau des palettes, on a les calques, un nuancier et la palette infos. Au niveau des outils et fonctionnalités, on peut ajouter des effets (blur, ombre portée,…) à un calque, on peut jouer sur la taille de la zone de travail comme on le sent, (dé)zommer, faire des dégradés (très pratique car on voit en direct le résultat sur l’image dudégradé avant de lâcher la souris ce qui permet de bien l’ajuster), changer le constraste/luminosité, aplatir les claques,…

Quelques vues de l’interface de SplashUp

Ceci dit, faut avouer que çà reste encore une application en ligne qui fait vitrine technologique. Personnellement, je ne compte pas m’en servir fréquemment mais çà peut clairement dépanner si vous n’avez rien sous la main et sauver vos images en ligne grâce à votre compte SplashUp. Le goulot d’étranglement reste votre connexion internet car dans ce cas-là la bande passante est évidemment on ne peut plus importante quand on travaille sur des images… Je crois qu’il est encore trop tôt pour pouvoir bosser sur des images plus importantes qu’un ou deux mégas. Pas la peine donc d’uploader les images d’appareils photos numériques réflexes à moins d’avoir une connexion internet avec un débit en upload et download vraiment très important.

A noter que vous pouvez aussi poster et importer vos photos des réseaux sociaux Facebook, Picasa, Flickr ou sauver directement sur votre compte SplashUp (mais vous ne pouvez qu’y accéder via SplashUp). J’ai personnellement testé l’importation d’images de Facebook et c’est vraiment sympa, vous avez accès à vos photos comme s’il s’agissait de dossiers d’un disque dur, vous sélectionnez ensuite l’image à modifier et hop l’image apparait modifiée sur Facebook, une fois votre image sauvegardée.

Pour les utilisateurs de Mac OS Leopard, il y a cependant une petit note à lire qui explique que la version du lecteur Adobe Flash installé d’origine avec Leopard peut créer certains problèmes et qu’il est nécessaire d’aller chercher la dernière version du lecteur flash. Ne soyez donc pas surpris si vous êtes sur Leopard et que le site fonctionne mal 🙂

Désinstaller proprement la suite Adobe CS3

Suite Adobe CS3Les temps changent, ce temps où pour supprimer une application de Mac OS, il suffisait de jeter à la corbeille l’application concernée et vider celle-ci. Je l’ai appris à mes dépends avec la Suite Adobe CS3 qui pour être correctement supprimée (si par exemple vous devez la réinstaller plus tard, ne me demandez pas pourquoi), n’est certainement pas la méthode la plus appropriée, elle est même vouée à l’échec.

Pour supprimer une suite Adobe CS3 il est nécessaire d’aller dans votre dossier « applications » puis « utilitaires » et enfin « Adobe Installers », là vous lancez le seul fichier qui s’y trouve et vous suivez les instructions. A la fin du processus, vous serez sûr que la suite est bien désinstallée et que vous pourrez la réinstaller plus tard si besoin est.

Je tiens à remercier Time Machine qui m’a permis de revenir en arrière et de réparer ma naïveté. Ah les Mac Monsieur, ce n’est plus que c’était…

PicsEngine, la galerie photo en flash, ultime

logo picsengine

Pendant longtemps j’ai cherché un moyen simple et intuitif d’avoir une galerie photos sur mon hébergement. Je suis passé par plusieurs alternatives dont Simple Viewer qui m’avait séduit à l’époque au niveau présentation mais qui ne contient aucune administration pour gérer photos et galeries. Tout se fait dans un fichier xml… J’ai essayé d’autres scripts flash et non flash mais jamais sans grande conviction au niveau du résultat. Jusqu’à Picsengine.

Développé par un petit Belge (une foué!), cette galerie flash peut-être estampillée « web 2.0 ». En effet toute la gestion des galeries et photos est assez poussée et portée sur l’ajax (mélange d’xml et javascript). Cela vous permet de retoucher votre photo (ou vos photos) avant l’envoi (redimensionnement en masse, qualité,…) et une fois les photos en ligne de les recadrer, pivoter,… chacune d’entre elle. Vous pourrez également renommer des albums sans devoir valider, convenir d’un ordre pour vos galeries ainsi que les photos qui les composent avec un simple glisser-déposer,… Difficie de se passer de ce genre de choses après y avoir gouté. L’administration est quasi irréprochable tant que vous ne devez pas créer plus de 10 – 20 galeries, au-delà vous devrez scroller tout en bas pour aller chercher un album créé et le remonter tout au-dessus en plusieurs fois. Assez désagréable…

Du côté présentation, c’est très joli et sobre. Exactement comme j’aime. Vous pouvez choisir une couleur d’arrière-fond mais pas changer celle des textes, le choix est donc restreint. Vous pouvez également proposer un flux RSS par galerie, autoriser les commentaires pour chaque photo et leur téléchargement ou pas. Il est dommage de ne pas avoir quelque part sur la galerie un encart « derniers commentaires ». Impossible pour chaque internaute de savoir où l’un des précédents visiteurs a déjà réagi.

Mais ce ne sont que des futilités comparé à tout ce que vous apporte Picsengine, à savoir une galerie photo sur votre hébergement php/mysql pratique et esthétique. Pour les curieux voici la mienne, l’adresse est je pense assez simple à retenir…

http://www.ozmoz.be/photos

Traitement par lots avec Small Images 2

logo small imagesCombien de fois, vous ne vous êtes pas dit, mince il va encore falloir utiliser le traitement par lots de Photoshop (pas toujours intuitif) pour traiter le redimensionnement de toute une série de photos, si vous avez la licence bien sûre car pour le commun des mortels ce n’est franchement pas à portée de bourse.capture small images 2
Small Images 2 va vous permettre d’appliquer à toute une série d’images JPG ou répertoires (que vous insérez dans la fenêtre de dialogue) une panoplie d’options. Au programme vos images pourront être réduites au niveau du poids grâce à la qualité de compression, être renommées avec un suffixe, être redimensionnées selon un pourcentage, une taille fixe en largeur ou en hauteur ou encore afficher toutes les metadonnées ainsi qu’EXIF de chacune d’entre elle, des infos relatives au fichier (dimensions pixels,…), supprimer ou ajouter les profils et icônes,…

Bref un logiciel très très pratique pour préparer des images pour le web sans devoir passer par un éditeur d’image pas forcément nécessaire pour ce genre d’exercice.

Small Images 2 (gratuit)
Site officielTélécharger (2,2 mo)

Des Fonds d’écrans pour petits et grands (écrans)

Un petit site sympathique qu’est Interfacelift. Une bonne série de wallpapers de très bonne qualité que ce soit esthétique ou en termes de résolution. En effet vous trouverez pour chaque image des tailles allant du 320 * 240 au 1920 * 1200 (écrans 30 pouces) en passant par des tailles pour Sony PSP et Apple iPod. Vous pouvez aussi trier directement par résolution, par catégorie, par artiste,… Tout le monde peut y participer et ceux qui sont publiés ont droit à avoir les infos concernant leur site,… à côté de l’image.

Bref vous trouverez sûrement votre bonheur si vous êtes en manque de fonds d’écran, qu’il vous difficile de trouver des fonds d’écrans pour votre nouveau LCD 30 »,…

N’hésitez pas si vous en avez d’autres du même acabit, je suis preneur.