Non, je ne veux pas de votre emploi !

Lassé de chercher du travail et de recevoir systématiquement des refus à ses lettres de candidatures, Julien Previeux a eu un coup de sang et décide depuis début 2000 de répondre par une lettre de non-candidature (avec une bonne dose d’humour) aux employeurs des petites-annonces en précisant les raisons qui le pousse à ne pas postuler.

Les retours furent divers entre le DRH qui lui répond sèchement ou un autre qui se prend au jeu et en rajoute une couche. Les réponses et les lettres originales valent chacune leur pesant de cacahuètes et c’est au pire le sourire aux lèvres que l’on appréciera ces correspondances.

Celles-ci sont disponible directement sur le site mais comme je suis gentil voici le lien pour télécharger les lettres de non-motivation.

Merci à Ruben pour l’info.

Viedemerde.fr, l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs

Vie de merde.fr

Viedemerde.fr c’est le genre de site duquel on tombe accro (ou pas), dont il est difficile de se défaire et de ne pas retourner dessus assez fréquemment. Ce n’est pas l’idée du siècle mais le concept est sympa et très orienté web 2.0 (ahah le terme marketing), en gros ce n’est pas le site qui vous soumet du contenu mais vous qui le soumettez.

Et quel est ce contenu à soumettre me direz-vous ? Eh bien en quelques phrases chacun est autoriser à parler de sa vie. On commence toujours par le mot « Aujourd’hui… » et on finit toujours par « VDM ». En gros tout le monde peut raconter ses anecdotes foireuses du jour et le public vote soit « je valide, c’est une VDM » soit « tu l’as bien mérité ». Donc non seulement vous avez une VDM, vous venez le partager pour obtenir un peu de réconfort mais vous vous retrouvez en fait avec des centaines de gens qui vous disent « tu l’as bien mérité ». VDM.

C’est super chouette le web communautire dites donc. En tous les cas, même si on se doute qu’il y a des mythomanes et que tous les messages affichés doivent être validés par des modérateurs, cela fait relativiser quand à notre petite vie pas si merdique que çà tout compte fait.