Si vous cherchez des pistes pour mieux comprendre comment vous pouvez profiter de l’instant présent, vous êtes au bon endroit. Je m’intéresse avec vous aux sujets de la parentalité, de la nutrition et du bien-être en général mais aussi du sport. Vous trouverez des articles et des podcasts qui j’espère vous aideront dans cette recherche.

Quire, un gestionnaire de tâches pile comme il faut

Si vous cherchez un outil pour noter et organiser tout ce que vous avez à faire en ayant la méthode GTD en tête, Quire est un outil que vous pourriez tester surtout qu’il est gratuit et le restera aux dires de leur équipe que j’ai contacté avec d’autres fonctionnalités encore absente à ce jour et qui elles seront payantes.

Personnellement, je l’ai adopté aussi bien au niveau perso que pro puisqu’il permet comme d’autres outils comme Asana de gérer des projets pour des clients en mode collaboratif avec votre équipe et en même temps de gérer vos listes de courses. Ce qui est génial avec Quire c’est que tout est pensé pour être efficace. C’est toujours bien placé, peu de clics sont nécessaires, c’est épuré.

Ensuite il contient une série de choses sympa comme par exemple l’option peekaboo qui vous affiche à nouveau une liste de tâches après 1 semaine ou 1 mois plus tard après l’avoir encodée. Niveau plateforme c’est un site web et une application Android / iOS avec des widgets pour facilement vous permettre de créer une tâche depuis votre téléphone.

La seule fonctionnalité manquante c’est l’encodage de vos heures pour des tâches données dans le cadre professionnel. Ils promettent que ça sera ajouté prochainement.

Bref vous l’aurez compris j’adore Quire et je remercie le podcast WOA sur WordPress où ils ont parlé dans l’épisode 4 des outils pratiques pour le télétravail, pandémie du coronavirus oblige.

Pour aller plus loin :

 

Hommage à Christophe (Les mots bleus, Aline,…) mais pas que !

Photo : © Classic21

Je tenais en ce  jour où j’apprends la mort de Christophe (chouette article retraçant sa carrière), un personnage très atypique, un ovni que j’ai trouvé très attachant notamment dans une interview vidéo qu’il à fait dans Hep Taxi (RTBF) fin 2009.

Les styles musicaux sont très variés, je ne connais pas très bien son parcours pour être honnête mais saviez-vous qu’il a très vite rencontré Jean-Michel Jarre qui a d’ailleurs écrit (oui oui écrit) pour lui le fameux « Les mots bleus » et une partie du reste de l’album éponyme.

Bref je vous laisse avec deux titres qui tournent justement dans ma playlist depuis 6 bons mois. Deux titres que je vous invite à (re)découvrir car il y avait bien autre chose que les mots bleus, Aline,… :wink:

Tonight Tonight (2008)

(le rire au début on dirait la chanteuse de Vive la fête :smile:)

Tangerine (2016)

 

Communiquez avec vos proches et collaborateurs à distance

Comment faire pour communiquer en visioconférence (en audio et en vidéo) avec ses proches ? Avec ce contexte de Coronavirus, j’ai du aussi bien pour le pro que pour le perso, tester différents outils de communication dont voici une liste par ordre de préférence :

  • Skype : Gratuit, aussi pour bien pour ordinateurs que smartphones. Pratique si vous l’un des interlocuteurs utilise un ordinateur Mac ou PC.
  • What’s App : Gratuit, facile à utiliser entre deux smartphones quelque soit le système (Android ou iOS)
  • Google Duo : Grauit, appels vidéos sur smartphones aussi bien pour Google Android que pour Apple iOS
  • Facetime : Gratuit et uniquement pour les ordinateurs et smartphones « Apple »
  • [pro] Zoom : Un super outil permettant de partager des écrans, d’intervenir sur un fichier de votre interlocuteur, d’enregistrer l’écran… La version gratuite permet des appels de 40 minutes (qui peuvent être renouvelés) et à 4 ou 5 personnes max.
  • [pro] Slack : plutôt orienté « chat », Slack propose aussi des appels audios et vidéos avec des outils interactifs (dessiner sur la vidéo,…)
  • [pro] Google Hangouts Meet : L’outil de Google, concurrent de Zoom, peut-être avez-vous un accès via votre abonnement Gsuite (mails pro de Google)
  • [pro] Microsoft Teams : L’outil de Microsoft, concurrent de Zoom, peut-être avez-vous une licence grâce à votre abonnement Office365
  • [pro] Cisco Webex : L’outil de Cisco, concurrent de Zoom

J’ai retenu essentiellement Skype (idéal pour projeter le mac sur la TV via l’AppleTV pour les enfants) et Zoom (idéal pour partager et interagir avec vos interlocuteurs) pour ce type d’exercice même si les autres font pas mal le job également. Le tout est de voir ce qui vous convient le mieux selon votre contexte. Maintenant vous voilà équipé pour contacter vos proches et vos collaborateurs.

042. Apple TV Remote : solutions après tentatives d’assassinat

OzmozCast
042. Apple TV Remote : solutions après tentatives d'assassinat
/

L’épisode

Victime d’une tentative d’homicide involontaire ayant entrainé la trépanation sans intention de la donner contre mon Apple TV Remote, j’ai du trouver des solutions. Car une Apple TV 4ème génération sans son Apple Remote Controller et sans iPhone c’est galère surtout si vous n’avez pas prévu le coup. Il y a bien sûr l’application Apple TV Remote et sinon il y a aussi Cider TV. Mais encore faut-il avoir ajouté votre téléphone avant avoir connu votre problème. Sinon trouvez-vous qqun qui a un iPhone c’est la seule solution… J’oublie d’en parler dans le podcast mais Apple TV Remote n’a pas voulu se connecter à partir d’un iPad Mini 1ère génération et d’un iPad 2 alors qu’ils détectaient tous les deux l’AppleTV en question et malgré la connexion au même WI-FI…

Copyright photo : JESHOOTS.com

Les liens évoqués / utiles

Vous aussi vous avez galérer pour remplacer votre télécommande Apple TV? On en parle ?

041. Les émotions, la clé pour accompagner vos enfants

OzmozCast
041. Les émotions, la clé pour accompagner vos enfants
/

L’épisode

En vrac, j’avais envie de vous parler de deux livres audios qui m’ont énormément fait réfléchir sur la façon d’accompagner mes enfants dans leur quotidien. Vous sentez-vous souvent désemparés dans votre comportement vis-à-vis d’eux lorsqu’ils ont l’art selon vous de ne pas vous écouter ou d’agir soit à l’inverse de ce que vous imaginiez ou de manière juste imprévue ? Les livres d’Isabelle Filliozat, une psychothérapeute française passe en revue toute une série de cas du quotidien pour le livre « J’ai tout essayé » et beaucoup en profondeur dans le livre « Au coeur des émotions de l’enfant ». Je vous explique en quoi cela m’a aidé et pourquoi cela pourrait vous aider.

Copyright photo : Cottonbro

Les liens évoqués

Vous pratiquez le jeune, vous vous posez des questions ? On en parle ?

040. Ma démarche pour le jeûne intermittent

OzmozCast
040. Ma démarche pour le jeûne intermittent
/

L’épisode

Épisode un peu décousu, j’aurais bien enregistré à nouveau l’épisode mais je me suis retenu. L’idée c’est que je pratique un jeûne de 20-24h un jour par semaine depuis un peu plus de 2 ans. Que je vois que le résultat n’est pas toujours au rendez-vous dans le sens où je craque et que ça se finit mal. Un peu dommage vu que l’idée est nettoyer mon corps.

J’ai donc repensé en lisant des articles à ce sujet au jeune intermittent, le « fasting » en anglais. Bref manger en 8h entre 12h et 20h pour ma part et jeûner le reste du temps, soit sauter le repas du matin toujours dans mon cas. Je vous explique pourquoi ça me semble être une meilleure idée et pourquoi ça risque de mieux fonctionner chez moi et pourquoi ça pourrait fonctionner chez vous.

J’oublie aussi de parler de l’eau très importante déjà en général mais encore plus quand on jeune.

Copyright photo : Frank Cone

Les liens évoqués

Vous pratiquez le jeune, vous vous posez des questions ? On en parle ?

039. SMSL AD18, un amplificateur très connecté

OzmozCast
039. SMSL AD18, un amplificateur très connecté
/

L’épisode

De veilles enceintes Cabasse prenaient la poussière dans mon bureau et une envie grandissante d’écouter de la musique sur une destination de meilleure qualité que mon enceinte bluetooth ont fini par me motiver à trouver une solution. C’est ainsi que j’ai découvert les FDA. Les Full Digital Amplifier qui permettent de combiner une série d’entrées très intéressantes comme l’usb et le bluetooth. Je vous fais un petit tour du propriétaire et vous explique pourquoi il pourrait vous intéresser.

Petit erratum, ce SMSAD18 à la taille d’une disque 3,5 pouces et pas 2,5 pouces évidemment. De la même manière je parle de diffusion sur mon ordinateur, c’est l’inverse puisque je cherche à faire sortir le son de mon ordinateur. Voilà voilà, les aléas de l’improvisation et de l’engouement. N’hésitez pas à me signaler si vous voyez d’autres erreurs et bien sur vos retours sur le sujet !

Les liens évoqués

Vous utilisez aussi un FDA, le même, un concurrent ? On en parle ?

Podcasts conseils et astuces course à pied

Passionné de course à pied depuis 2012, j’ai eu l’occasion d’aborder le sujet dans mon podcast et ailleurs à de nombreuses reprises.

S’il y avait 3 podcasts que vous devriez écouter pour votre pratique de la course à pied, ça serait ceux-ci :

  • 23/10/2019 [Nakan.ch] Minimalisme à 4 (x2) pattes : Invité pour parler de minimalisme nous parlons à 4 de cette tendance qui oh surprise est devenu mon quotidien
  • 18/08/2017 De la marche au marathon, et vous votre rêve ? : Jamais je ne pensais que j’arriverais à courir un marathon et pourtant je suis marathonien depuis 2014. Je vous motive à travers cet épisode en vous expliquant mon parcours
  • 05/05/2017 Guide Course A Pied (En Courant) : Au gré d’une sortie course à pied, je vous livre une série de conseils et d’astuces que j’ai apprises au courses de mes 5 premières années de course à pied

Et la liste complète des épisodes ayant la course à pied comme sujet par ordre anti-chronologique :

Un peu de boue au Trail des Ardennes (15km)

De la boue au Trail des Ardennes vous dites ? C’était un euphémisme, je n’ai jamais autant joué à l’équilibriste. C’est un miracle que je ne sois pas tombé sur les 15km surtout dans le noir même si ce fut souvent à pas grand-chose que ça arrive.

Ce samedi je m’alignais avec mon frérot sur le chouette Trail des Ardennes organisé depuis quelques années par le WEX et mon club le Trail Attitude Famennoise. Ils prévoient un inscription en duo avec le temps du 2ème qui comptera comme temps utilisé. L’occasion de faire une course à deux et de s’entraider jusqu’à la ligne. Une chouette idée et une toute autre façon de courir!

N’ayant plus que cela, je suis partis avec mes chaussures minimalistes (des Merrell Vapor Glove 4 dont je vous parais dans le podcast), je n’avait pas beaucoup adhérence (c’est un choix) et mon frangin m’a vu danser et me rattraper aux branches en permanence! Enfin pour autant qu’elles ne cassent pas ce qui est arrivé quelques fois ce qui faisait faire des petits détours dans le décor forestier.

Avec ensuite les passages dans de l’eau jusqu’aux genoux et les chaussures pleines de boue, plus aucune adhérence. C’était donc du patinage plus qu’autre chose. Je n’aurais pas voulu faire plus de km tant ça devenait pénible de rester sur ses pieds. Ceux qui ont fait 25 et 35km ont eu bien du mérite!

Enfin bref c’était malgré tout un tracé super sympa en passant dans le camp militaire de Marche et heureusement que j’étais en duo avec mon frangin pour vivre tout ça, on était quand même parfois bien isolés sur le parcours

Plus d’infos

038. Retour d’expérience et conseils zéro déchet

OzmozCast
038. Retour d'expérience et conseils zéro déchet
/

L’épisode

Il y a deux ans pour des raisons pratiques et économiques notre ménage est passé au zéro déchet. Je vous explique comment nous faisons au quotidien et je vous donne quelques conseils pour y arriver.

Les liens évoqués

Le zéro déchet ça vous botte, vous avez envie d’expérimenter ? On en parle ?

Une rentrée plus durable

Depuis plus d’un an, notre ménage a adopté une démarche zéro déchet (notez le terme « démarche », on est pas devenu des extrémistes loin de là). Si vous aussi vous voulez faire plus attention à vos déchets et que vos enfants rentrent bientôt à l’école, voici une liste de 10 conseils qui vous permettront de faire attention sans que cela soit coûteux ou fastidieux.

Télécharger la checklist

Merci à l’organisme BeWaPP (Wallonie Plus Propre) qui s’occupe des initiatives de ce genre en Belgique pour la Wallonie.

037. L’amour du minimalisme et des Merrell Vapor Glove 4

OzmozCast
037. L'amour du minimalisme et des Merrell Vapor Glove 4
/

L’épisode

Je suis passé aux Merrel Vapor Glove 4 depuis août 2019 et je vous livre mes premières impressions. Je vous explique également pourquoi je n’ai pas repris de Vibram Fivefingers (achetées en juillet 2014 et 600km au compteur) ainsi que pourquoi je suis venu au minimalisme. Attention je ne suis qu’un sportif amateur. Tous mes retours doivent être pris avec des pincettes et discutés avec votre médecin si vous avez des problèmes physiques (genoux, pieds,…). Bonne écoute !

Les liens évoqués

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

036. Êtes-vous séquentiel ou global ?

OzmozCast
036. Êtes-vous séquentiel ou global ?
/

L’épisode

Si vous vous sentez bête ou plus intelligent que d’autres personnes, c’est parce que vous êtes un séquentiel ou un global. En lisant un livre sur le sujet, je me suis rendu compte à quel point cela répondait à une série de questions que je me posais sur le fait que certains semblent avoir une meilleure vision globale des choses ou encore qu’ils anticipent beaucoup. Tout le contraire pour les personnes séquentielles dont je fais partie. Mais que vous fassiez partie de l’un ou l’autre groupe, je conclurai en vous montrant que les deux ont leurs forces !

Les liens évoqués

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

035. Une liseuse, un achat qui change la vie

OzmozCast
035. Une liseuse, un achat qui change la vie
/

L’épisode

Le jour où j’ai acheté une liseuse fut le début d’un grand changement et fut l’une des meilleures décisions que j’ai pu faire de ma vie dans mes achats technologiques. Sans doute le seul objet avec un smartphone et un ordinateur portable que je referais les yeux fermés malgré ma tendance minimaliste ces derniers mois tant il a changé mon quotidien ! Je vous explique pourquoi il a changé mon quotidien et pourquoi cet objet pourrait changer le vôtre.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

034. Les glucides me rendent glouton

OzmozCast
034. Les glucides me rendent glouton
/

L’épisode

Je rappelle avant toute chose que ceci est un retour d’expérience. Je ne suis en aucun cas professionnel de la nutrition, médecin,… Je suis un citoyen lambda qui s’intéresse au sujet et qui essaie d’apprendre et comprendre pour mieux gérer ce que je mange et être en forme.

Je constate avec effarement ces derniers mois que j’ai pris 2 à 3 kg. La faute à qui ? Des mauvaises habitudes liées principalement au pain qui me donne faim sans parler de l’indice glycémique de certains pains blancs qui me donnaient des bons gros coups de mou juste après ! Il est réapparu dans ma routine car c’est facile à manger avec un emploi du temps chargé et pas forcément de temps pour préparer mes repas.

Grossière erreur… Le pain même complet et aux 748 céréales, ce sont des glucides et ces glucides brûlent vite, trop vite. Tellement vite que j’ai vite faim pour autre chose et que j’ai recommencé à grignoter énormément. Je suis du coup retombé dans tous mes travers et la balance me l’a vite fait sentir. Je mange 2000 à 2500 kcal chaque jour depuis janvier, bref un peu trop et surtout ce sont de mauvaise calories. Fort de ce constat et afin d’arrêter l’hémorragie, j’ai « bêtement » réappliquer tous les conseils que j’ai pu vous donner ici à savoir manger plus de protéines, manger une portion par repas,…

Et oh magie je me sens mieux et j’ai beaucoup moins besoin de grignoter. Je sens que la balance va me faire comprendre que c’était la bonne décision à prendre. Je vous tiens au courant dans quelques semaines. Autre point, le fait de manger des plats avec trop de choses différentes m’aident énormément à mieux digérer. Et je n’en parle pas dans le podcast, mais les germes sont un point aussi intéressant que j’ai ajouté dans ma routine. Je vous en parlerai dans un prochain épisode.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

033. Astuces de parents (vol. 1)

OzmozCast
033. Astuces de parents (vol. 1)
/

L’épisode

Mes enfants grandissent au fur et à mesure que je teste des choses pour leur permettre d’avancer au mieux dans leur vie et de leur donner des clés. J’essaie donc pas mal de choses et comme tout parent, j’échoue aussi énormément. Le but de cette série sur le domaine de la parentalité est donc de vous partager les trucs et astuces que j’estime bien fonctionner. J’espère qu’ils vous seront également profitable si vous êtes parent et/ou aussi si vous avez des nièces et neveux dans votre entourage.

Au programme :

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

032. Nouvelle Migration d’iTunes vers Spotify

OzmozCast
032. Nouvelle Migration d'iTunes vers Spotify







/

L’épisode

J’étais un adepte de très longue date d’iTunes. 15 ans que je prépare des playlists aux petits oignons et que je joue avec les playlists intelligentes. J’ai ainsi pu créer des playlists pour toute situation et toute personne avec qui j’écoute de la musique avec des morceaux dont j’étais sûr qu’ils ne seraient supprimés par personne d’autre que moi.

Bref quand j’ai eu l’opportunité de passer à Spotify avec un abonnement famille, je me suis posé la question de l’intérêt. Je m’étais déjà posé la question ici même il y a déjà 7 ans. D’abord en étant très enthousiaste sur son arrivée en belgique. Puis en prenant une douche froide et me disant que ce n’était finalement pas pour moi.

Alors qu’est-ce qui à fait que je suis malgré tout revenu à Spotify 6 ans plus tard ? Les inconvénients d’iTunes que sont la synchronisation avec Android, la normalisation des fichiers, les erreurs dans les titres, les différences de volumes entre les morceaux, le côté très solitaire et le manque de découvertes de nouveaux artistes ont pesé dans la balance.

Pourquoi pas Apple Music ? Eh bien parce que ceux avec qui j’échange mes goûts musicaux sont sur Spotify et parce que visiblement l’aspect découverte est moins sympa. C’est un peu comme passer à Canon plutôt que Nikon en photo parce que vos potes ont des objectifs de la même marque qu’ils vont vous prêter…

Bref, je vous explique tout cela dans le podcast. Et au passage je vous dis comment faire pour faire la migration entre iTunes et Spotify ! Bon épisode !

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

031. La fabrique à histoires dont vous êtes le héros

OzmozCast
031. La fabrique à histoires dont vous êtes le héros







/

L’épisode

Stimulez l’imagination de vos enfants entre 3 et 8 ans grâce à la fabrique à histoires. Un chouette objet qui leur permettra d’imaginer et de s’endormir, de trouver le temps moins long en voiture, de s’occuper,…

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

030. Plogging, une excellente combinaison pour la planète

OzmozCast
030. Plogging, une excellente combinaison pour la planète







/

L’épisode

Voici deux ans, je me suis mis au plogging, d’abord officieusement puis officiellement. Mais mes aventures avec ma commune ne furent pas de tout repos. Chouette initiative que Wallonie plus propre mais il y a encore du boulot pour rendre cela efficace !

En image, les quelques déchets ramassés en fin de promenade après l’enregistrement de l’épisode avec mes petites mimines malgré le froid intense et mon manque d’équipement (pas de gants).

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy » :

029. Retour aux affaires et trail des Ardennes en famille

OzmozCast
029. Retour aux affaires et trail des Ardennes en famille







/

L’épisode

Un tweet échangé avec PodFab et c’est l’envie qui me taraudait depuis des mois de revenir au streetcast qui s’est concrétisée. Les planètes se sont alignées et j’en profite du coup pour vous parler de mon trail des Ardennes sur 15km avec mon Papa qui aura réussit avec brio à courir celui-ci !

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

028. Entre Québec et Marathon Blues

OzmozCast
028. Entre Québec et Marathon Blues







/

L’épisode

Je rebondis sur les derniers streetcasts de ces dernières semaines et de ma marque personnelle. Je vous parle aussi de mon ancien projet d’aller vivre au Québec et tire un petit bilan de cette année 2017 sur l’apport du streetcast. Merci à tous de suivre ce streetcast et pour vos retours, si ce streetcast existe toujours, c’est grâce à vous !

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

027. Changez votre alimentation phase 3 : l’organisation des repas

OzmozCast
027. Changez votre alimentation phase 3 : l'organisation des repas







/

L’épisode

Après avoir abordé les sujets de comment initier le mouvement et passer à l’action en matière de remise en forme et de nutrition, je vous parle maintenant de comment j’organise ma semaine pour gérer mes repas notamment du matin et du midi. Le soir, je les vis en famille et sans intervenir sur ce que mon épouse à prévu.

Petit oubli lors de l’épisode, un des points essentiels est aussi que je bois beaucoup d’eau ! Au moins 1,5L et souvent maintenant même 2L voire 3L les jours où je jeune.

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

026. Le curseur de la zone de confort

OzmozCast
026. Le curseur de la zone de confort







/

L’épisode

Donner formation quand on est introverti, c’est loin d’être simple. Alors pourquoi me suis-je retrouvé à sortir de ma zone de confort et pourquoi je pense que ça serait utile pour vous d’essayer et de tenter d’en sortir ?

Liens à partager

  • Alinoa, l’agence web que j’ai créée il y a 10 ans

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

025. Compte-rendu marathon de Metz 2017

OzmozCast
025. Compte-rendu marathon de Metz 2017







/

L’épisode

C’était le jour J ce dimanche 8 octobre après 3 mois de préparation, me voici prêt pour le marathon de Metz. Alors comment cela s’est-il passé ? Je vous raconte tout et je debriefe avec vous.

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

024. Une semaine avant le marathon de Metz

OzmozCast
024. Une semaine avant le marathon de Metz







/

L’épisode

Dernière ligne droite avant le marathon de Metz. Je vous explique comment je vois ma semaine au niveau entrainement et nutrition ainsi que de l’eau.

Liens à partager

  • Les eaux que je bois cette semaine :
  • Régime alimentaire :
    • glucides, glucides, glucides (lents) pour faire mes réserves de glycogène (réserves dans vos muscles)
  • Sorties course à pied :
    • pas trop, se préserver pour la course
    • rappeler à son corps la vitesse marathon
  • Jour J :
    • préparer
    • repérer les endroits stratégiques
  • Réécoutez l’épisode 3 et 4 sur les conseils pour appréhender les bonnes pratiques de la course à pied :

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

023. Plus de dodo et moins de kilos ?

OzmozCast
023. Plus de dodo et moins de kilos ?







/

L’épisode

Plusieurs petites séquences entre 7 et le 17 septembre où je vous parle de sommeil, de motivation et de course à pied.

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

022. Compte Rendu de Mon Semi-Marathon Belle-Iloise

OzmozCast
022. Compte Rendu de Mon Semi-Marathon Belle-Iloise







/

L’épisode

Je vous relate ma course du semi-marathon de la Belle Iloise à Liège de ce dimanche 3 septembre 2017 avant et après.

Rendez-vous à Metz le 8 octobre ? Il y en a pour tout le monde : un 10km et un marathon.

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

021. Ne courez pas comme Tom Cruise

OzmozCast
021. Ne courez pas comme Tom Cruise







/

L’épisode

Je vous fait part des bons gestes techniques, de la bonne posture à avoir pour bien courir et ne pas se blesser. Aussi bien les bras que les jambes doivent travailler correctement ! Et vous inspirer Tom Cruise n’est pas une bonne idée ;-)

Rendez-vous à Metz le 8 octobre ? Il y en a pour tout le monde : un 10km, un semi et un marathon.

Notes de l’épisode :

  • Posture bas
    • nombres de pas : 180
    • avant du pied (comme Light Feet Running)
    • jambes parallèles
  • Posture haut
    • bras parallèle comme bowling sinon boule rigole
    • relâcher les muscles comme athlétisme (mâchoire,…)
    • mains : pouces place au sport mais impossible de me rappeler
  • Courir comme Tom cruise, pas si bonne idée
  • Moi et le marathon
    • 1er marathon en septembre 2014, 3 ans après mes débuts
    • 10ème semaine presque terminée sur 16 pour le marathon de Metz
    • 1er gros test ce we avec une course semi à Liège
    • objectif : 1h45 car le fractionné se passe bien soit 5’/km
  • Bravo
    • bravo à Jess pour sa course
    • bravo à John pour son triathlon
    • bravo à ChtiGrenoblois pour ses débuts

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

020. Ca change quoi d’être parent ?

OzmozCast
020. Ca change quoi d'être parent ?







/

L’épisode

Etre parent ça change quoi? Est-ce que vous n’allez plus rien pouvoir faire si ce n’est vivre au crochet de l’éducation de vos enfants? Pas du tout, tout est question d’organisation et de savoir dans quoi on met les pieds. Après c’est une magnifique aventure avec comme dans tout ses hauts et ses bas !

Notes de l’épisode :

  • être parent c’est super
  • qu’est-ce qui peut vous faire attendre ce fantastique projet ?
    • votre situation de couple qui doit être soudé et sur la même longueur d’onde
    • votre stabilité financière dans une certaine mesure
    • vos projets à long terme, votre carrière
    • vos projets fous, peut-être attendre de les avoir lancé
    • vous aimez trop sortir le soir et les horaires fixes ne vous conviennent pas
  • bref prenez votre temps
  • après ces petits êtres c’est beaucoup de bonheur et un bon moyen de changer votre vie :
    • votre temps s’optimise de lui-même
    • vos priorités changent
    • vous faites d’autres choses

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

019. De la marche au marathon, et vous votre rêve ?

OzmozCast
019. De la marche au marathon, et vous votre rêve ?







/

L’épisode

Vous rêvez de courir un marathon un jour, et/ou de courir un jour une course qui vous paraît impossible à atteindre ? Je vous démontre que tout est possible et je vous explique les repères à avoir et poser pour pouvoir y arriver progressivement sans se blesser.

Rendez-vous à Metz le 8 octobre ? Il y en a pour tout le monde : un 10km, un semi et un marathon.

Notes de l’épisode :

  • Comment progresser de la marche à 5km, 10 et 21km et le marathon
  • Un marathon ? votre rêve ?
    • pas si utopique que cela
    • il faut être patient, garder le plaisir
    • il faut se donner du temps et y aller progressivement (pas plus de 2 ou 3 km en plus par sortie et par semaine)
    • arriver d’abord à courir deux ou trois semi avant de penser à un marathon (chaque fois au moins la moitié de la distance visée)
    • pas besoin vraiment d’un plan de préparation en-dessous de 10km
    • si plan de préparation :
      • attention aux plans sur le web, soyez critique
      • préférez aller chez un professionnel (kiné, médecine du sport,…) -> plus spécifique
      • préférez un membre aguerri de votre club -> plus spécifique
    • entrainement c’est quoi ? (podcast dédié bientôt)
      • préparation générale
      • préparation spécifique
      • affutage
    • motivation pour votre préparation
      • préparez votre conjoint, votre entourage
      • faites-le pour les bonnes raisons
    • remerciements

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

018. Donnez votre sang ?

OzmozCast
018. Donnez votre sang ?







/

L’épisode

Pourquoi donner son sang? D’abord parce que c’est un acte citoyen qui permet d’aider la société. Mais aussi pour d’autres raisons intéressantes :

  • faire le suivi de votre sang notamment dans le cadre de votre remise en forme
  • passer un bon moment avec une chouette équipe et des gens qui comme vous veulent faire avancer les choses, bref un bon moyen de sortir de sa bulle
  • en bonus un petit cadeau sympa et un bon de réduction pour une boutique en ligne

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

017. Changez votre alimentation phase 2 : passez à l’action

OzmozCast
017. Changez votre alimentation phase 2 : passez à l'action







/

L’épisode

Afin de vous permettre de passer à l’action, je fais le bilan de tout ce qui m’a permis de réussir ma remise en forme depuis 5 ans. Je vous livre les erreurs et réussites de ce qui m’a permis de perdre les 15kg de trop que j’avais pris passant de 98 à 83kg. Voici en résumé ces différentes étapes :

  • 1ère étape : diminuer quantité et sport (98 à 92kg – 2012)
    • Lifesum calcul en fonction du poids et taille : 2070 kcal
      • Sport total cal / j augmente (grosse sortie lundi 26km : 4500)
  • 2ème étape : s’informer sur le sujet, découverte IG (92 à 88 kg – 2013 / 2014)
    • IG yoyo -> diabète
    • Glycémie : taux de sucre sang
    • Action : ouvre l’appétit après + coup de mou
    • Repères : riz blanc 85, plan blanc 70, attention plus de 50
    • Uniquement pour les glucides
  • 3ème étape : catégories d’aliments + Lifesum (88 à 91kg – 2015 / 2016)
    • Répartition des aliments en glucides, lipides, protéines
    • Changements des repas :
      • Flocons d’avoine
      • Salade midi (tomate, mozzarella, avocat, raisins, fruits secs)
  • 4ème étape : rééquilibrage glucides, protéines, lipide + eau (88 à 85kg – 2016 / 2017)
    • Trop de glucides : muesli, pain, yaourt,… + produits transformés (calories vides) + pas assez de proténies
    • Repas à base de pois chiches, légumineuses, oléagineux, oeufs + fruits et légumes
    • Avocats pour remplir gras lipides comme cercles apple watch chaque jour
    • Boire de l’eau permet de moins avoir faim + nombreux effets positifs santé
  • 5ème étape : le jeune (85 à 83kg – 2017)
    • meilleure gestion de la satiété
    • habituer le corps à moins manger
    • vivre l’instant présent
  • Effets positifs de cette évolution entre 2012 et 2017) :
    • Plus besoin de collation à 10h et 16h -> 500 calories facilement épargnées
    • Plus besoin de lait -> Plus de soucis de digestion
    • Concentration et énergie améliorée au quotidien
    • Meilleur sommeil

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

016. Changez votre alimentation phase 1 : initiez le mouvement

OzmozCast
016. Changez votre alimentation phase 1 : initiez le mouvement







/

L’épisode

Changer son alimentation, c’est un objectif que l’on est nombreux à vouloir mettre en place. Mais pourquoi le faire? Comment initier le changement? Je vous réponds en m’appuyant sur mon cas personnel avec mon passage de 98kg à 83kg à ce jour initié en 2012.

  • Le pourquoi du changement ?
    • pas un régime, adaptation de votre alimentation
    • perdre du poids mais pas seulement
    • bienfaits : énergie, concentration, digestion, moral,…
  • Contexte du changement :
  • Faire le bilan : 

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

015. Courir libre

OzmozCast
015. Courir libre







/

L’épisode

Courir sans casque audio, sans montre, un état d’esprit qui peut paraitre étonnant dans notre monde hyper connecté. C’est néanmoins qqch que je vous enjoindrais à tester de temps en temps. Je vous explique les raisons qui me sont personnelles mais aussi des raisons factuelles.

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

014. L’eau vous rend plus productif

OzmozCast
014. L'eau vous rend plus productif







/

L’épisode

Boire de l’eau c’est vital mais c’est aussi important pour être en forme et productif, surtout par cette chaleur ces derniers jours et si vous faites du sport. Voici quelques trucs et astuces pour bien boire :

  • Les raisons :
    • cerveau composé à 85% d’eau -> bosser
    • boire 1,5l (6 à 9 verres) voire même 2,5l par temps chaud et si sportif
    • avantages : rester productif, être plus rassasié, meilleure volonté
  • En pratique :
    • prévoir un endroit stratégique pour la journée, bien en vue
    • bouteille tupperware, app water minder & life sum
    • chaque heure (mac) : paramètres > date et heure > annoncer l’heure
    • possible de customiser votre eau : thé glacé, fruits à infuser
    • le soir, monter la bouteille avec vous
    • prendre des bains / douches le plus froid pour faire baisser la température
    • attention à l’eau pétillante qui peut poser problème pour la digestion

Liens à partager

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

013. Être un parent zen

OzmozCast
013. Être un parent zen







/

L’épisode

Être un parent serein en toutes circonstances, c’est mon leitmotiv en 2017. Je vous explique comment et pourquoi. Un épisode qui aura une suite à coup sûr! Les conseils de cet épisode :

  • Communiquer avec le conjoint sans les enfants
  • Ne pas se contredire devant les enfants
  • S’énerver pas utile et blocage cerveau
  • Coin réflexion <> Coin punition
  • Communiquer avec eux
  • Être à l’écoute
  • Responsabiliser <> peur
  • Comprennent bcp plus qu’on ne le croit
  • Tenir ses promesses et ses avertissements sinon se taire ou attendre
  • Être avec eux et vivre l’instant

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

012. Bonne nuit les petits (et les grands)

OzmozCast
012. Bonne nuit les petits (et les grands)







/

L’épisode

Après quelques années d’intérêt pour le sommeil, je vous livre quelques conclusions que je te tire de mes différentes expériences et tests en la matière. En espérant que ça vous parle et vous inspire!

Les liens

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

011. Les jeux de société, ya bon miam miam

OzmozCast
011. Les jeux de société, ya bon miam miam







/

L’épisode

Devenu fan de jeux de société malgré que j’aie été martyrisé par le Monopoly & co, je vous propose quelques jeux « coup de coeur » et des conseils pour mieux choisir vos jeux et moins dépenser.

Les liens

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

010. Votre fourchette va changer votre vie

OzmozCast
010. Votre fourchette va changer votre vie







/

L’épisode

Depuis 2012, j’ai changé ma façon de manger mais j’ai aussi trouvé des trucs pour mieux manger. L’idée c’est de moins manger en adaptant notre façon de manger, je vous explique comment je fais au quotidien.

Les liens

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

009. Carrière professionnelle

OzmozCast
009. Carrière professionnelle







/

L’épisode

Ma carrière professionnelle en tant que fondateur d’une agence web en 2008 et de salarié auparavant en bref parsemée de conseils qui j’espère vous permettront de vous inspirer et qui sait de vous lancer dans l’entrepreneuriat si vous hésitiez!

Les liens

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

008. Le jeune en société

OzmozCast
008. Le jeune en société







/

L’épisode

Pratiquant le jeune depuis début 2017 à raison de un jour / semaine entre 16h et 24h selon l’état de forme, je vous donne un retour et quelques conseils par rapport à ma gestion du jeune en société et mes réflexions pour continuer et améliorer ma façon de faire. Et vous, vous avez envie de jeûner ou vous le faites déjà?

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

007. The sound of silence

OzmozCast
007. The sound of silence







/

L’épisode

Je vous explique le silence depuis quelques jours et les petits achats que j’ai fait pour améliorer le son un minimum pour que la qualité soit meilleure et supportable.

Les liens

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

006. Ahhh Ces Jeunes

OzmozCast
006. Ahhh Ces Jeunes







/

L’épisode

Je vous explique ma démarche vis-à-vis du jeune et des intérêts qu’il pourrait avoir si vous vous y intéressez.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

005. Guide Course A Pied (En Bref Et Au Calme)

OzmozCast
005. Guide Course A Pied (En Bref Et Au Calme)







/

L’épisode

Un épisode résumé au calme car le précédent en courant était fort limite. Je récapitule notamment des notions importantes comme l’endurance fondamentale.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

 

004. Guide Course A Pied (En Courant)

OzmozCast
004. Guide Course A Pied (En Courant)







/

L’épisode

Tous les conseils nécessaires pour un coureur à pied qui commence et/ou qui cherche à progresser. Je vous livre tout ce que j’ai appris depuis mes débuts en 2012. Petit exercice de style, je le fais en courant, désolé pour mon discours un peu haché ;-) J’avais aussi une limitation avec l’application d’enregistrement d’où cet épisode découpé en 3 parties de 15 minutes réunies en une seule.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

J’ai lancé un Streetcast, qu’en pensez-vous?

Hello les amis, à force de ne plus trop avoir le temps d’écrire sur Ozmoz, l’idée du podcast en mobilité et au format court appelé « streetcast » m’a directement plu lorsque j’en ai entendu parler mi-2016 notamment avec La voix de Guillaume (Vendé). La communauté et les outils devenus de plus en plus nombreux, j’ai eu envie de me lancer et voilà l’OzmozCast est né 🙂 L’idée est de parler de principalement de bien-être, parentalité, et de lifehacking comme je le ferais ici par écrit.

Je suis preneur de vos retours dans cet exercice très solitaire, le but étant de partager avec vous ces moments. Un petit tweet ou un commentaire ci-dessous?

Au moins ça me permettra de faire avancer les choses plutôt que de ne rien écrire ces derniers mois voire années sur ce blog ;-)

Au plaisir d’échanger avec vous! Revoici le lien : OzmozCast

003. L’importance Des Rituels

OzmozCast
003. L'importance Des Rituels







/

L’épisode

Les habitudes pour soi et pour nos enfants c’est important! Voici les différentes choses évoquées dans l’épisode :

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

002. Strava bien?

OzmozCast
002. Strava bien?







/

L’épisode

Je vous parle de la création du Strava pour la communauté et de la poussette Croozer que j’utilise pour emmener mes enfants à vélo et lorsque je fais de la course à pied.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

 

001. Perdre du poids en bref

OzmozCast
001. Perdre du poids en bref







/

L’épisode

Je vous explique en bref toute ma remise en question et notamment sur mon poids (98kg à 83kg) entre 2012 et 2017 grâce à la course à pied et des changements en matière de nutrition.

Une question et/ou un retour à me faire?

C’est toujours bien apprécié d’avoir votre avis pour échanger avec vous – sans vous ce podcast n’a pas d’intérêt – et pour garder la motivation dans cet exercice de « lonesome cowboy »™ :

Un autre cadre pour l’éducation de nos enfants à l’école

Waw, c’est dingue, cette Céline Alvarez a trouvé qqch qui peut vraiment changer les choses pour l’éducation de nos enfants aussi bien à l’école que dans notre quotidien.

Le petit reportage à 13min45 qui est le résultat de son expérience est juste magique. Le passage entre 21 et 23min m’a aussi particulièrement ému. J’espère vraiment qu’en tant que parent j’arriverai à donner à mes enfants l’envie de faire les choses pour eux et non pas pour nous et/ou par peur de notre jugement. Leur insuffler l’envie de se réaliser et non de vivre par procuration.

Une autre intervention plus dirigée au TedX et tout aussi inspirante

Histoires de course à pied #2 : 2ème marathon

in-flanders-field-marathon-2015

Il y a 4 mois jour pour jour, je finissais pour la 2ème fois (1ère fois en 2014) le marathon (42,195km) couru lors du « In Flanders Fields Marathon » qui part de Nieuwpoort et se finit à Ypres. Une sacrée aventure et une sensation indescriptible que je conseillerais à chacun de tenter de vivre au moins une fois dans sa vie. Un marathon ce n’est pas une idée si impossible qu’on croit à réaliser. Voici un compte-rendu de cette folle et superbe journée.

Quelques heures avant le départ

Il est à peine 8h30 quand j’arrive à la criée de Nieuwpoort (Vismijn). Tant mieux, j’aime être en avance pour m’imprégner de l’endroit. Les premiers coureurs sont déjà là. Je m’en vais tranquillement à l’intérieur, une espère de grand hangar qui sent le poisson à plein nez. Une odeur vivifiante à défaut d’être tout à fait agréable. L’agitation bat déjà son plein entre les coureurs qui viennent prendre leur dossard (que j’ai pour ma part déjà récupéré la veille) et les autres qui mangent, s’étirent, se reposent. Je décide pour ma part de me trouver une place à terre, histoire d’étendre mes jambes et de les masser.

20 minutes plus tard, je sors prendre l’air et marche vers le centre-ville en passant le long de l’eau, empruntant au passage les premiers hectomètres du marathon. Une fois assez loin, je m’échauffe en trottinant et en effectuant quelques talons fesses, genoux haut et accélérations de temps à autre. Le tout pendant une dizaine de minutes tout en revenant vers la criée.

Comme d’habitude, cela provoque une certaine digestion et j’en profite pour faire un petit passage par les toilettes de chantier à plusieurs reprises jusqu’au départ. La file s’allonge évidemment plus le temps passe avec un certain délais la dernière fois à 9h40.

Au moment où je décide de reprendre mon chemin vers l’intérieur de la criée alors que je suis toujours à l’extérieur, j’entends un son délicieux de cornemuse. Des airs que j’imagine dans la plus pure tradition écossaise s’ensuivent mais étonnement suivi d’un air bien connu d’un film tout aussi culte et geek « Star Wars ». Il n’y a pas à dire, ça donne super bien. Le concert de ce monsieur la quarantaine à vue de nez enchaine les alternances entre morceaux connus et traditionnels, un vrai bonheur. L’apothéose ce sera lors de la venue quelques minutes plus tard, alors que j’étais retourné à l’intérieur du hangar, de ce même joueur de cornemuse. Il n’y avait rien de plus galvanisant que ces airs qui résonnaient dans cet énorme hangar. J’étais prêt pour en découdre avec les 42km, marathon me voilà !

A vos marques, prêt, partez !

Il est 9h50, les appels vers la ligne de départ se font de plus en plus pressant. Je repère le meneur d’allure de mon objectif que j’espère je pourrai remplir même si je le sais un peu trop optimiste : 3h45. Mais qui ne tente rien n’a rien. Le speaker commence à réciter avec entrain le poème bien connu des coureurs, emblème de la course dont le départ s’ensuivra une fois terminé :

Between the crosses, row on row,
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing, fly
Scarce heard amid the guns below.

We are the Dead. Short days ago
We lived, felt dawn, saw sunset glow,
Loved, and were loved, and now we lie
In Flanders fields.

Take up our quarrel with the foe:
To you from failing hands we throw
The torch; be yours to hold it high.
If ye break faith with us who die
We shall not sleep, though poppies grow
In Flanders fields.

John McCrae 1872-1918

Le signal de départ est donné, je suis Juan, le meneur d’allure des 3h45 et ses ballons verts qui virevoltent et qui parle un parfait néerlandais que je ne comprends pas du tout lorsqu’il converse avec d’autres coureurs. Je me concentre sur la route car les premiers hectomètres que j’avais repéré à l’échauffement plus tôt déboulent sur un goulot d’étranglement qui nous fera tenir un petit 5’48 pour le premier kilomètre. Tant mieux au moins je ne suis pas parti trop vite. Juan en profite d’ailleurs pour nous préciser (j’imagine) que l’on accélérerait la cadence dès que tout ce peloton compact se sera étiré. Le 2ème kilomètre est directement plus rapide à 5’15. S’ensuivront ensuite une série à cette même allure quasiment métronomique entre 5’10 et 5’15.

Je n’explique pas vraiment pourquoi mais j’ai souvent peu de contacts avec les autres coureurs sur des distances plus courtes, sur tarmac tout du moins. Par contre sur des trails et sur des marathons, c’est tout l’inverse, une tout autre philosophie. On finit toujours par repartir de là avec cette impression d’avoir vécu quelques chose et d’avoir découvert plein de gens. Ca ne rate donc pas, un type me montre les magnifiques coquelicots qui bordent les bords de notre parcours. Orientant la conversation vers de l’anglais étant ignare en matière de néerlandais, nous parlons de nos origines respectives ce sur quoi nous n’allons pas plus loin. Je me fais du coup hélé par un autre coureur qui a entendu notre conversation en français cette fois et qui me demande si je suis un vrai marchois. Et c’est parti pour une longue discussion avec Patrick originaire de Bertrix qui lui en est sans doute à l’un de ses derniers marathons faute d’un genoux vieillissant et capricieux mais qui à l’apogée de sa forme au début des années 90 parcourait les marathons en 3h15. Il finira finalement celui-ci en 3h56.

Pour l’instant ça roule plutôt pas mal, j’aligne les 5’15/km tout en prenant de l’eau et des gels à chaque ravitaillement tous les 5km. Les 20 premiers kilomètres filent et me voilà à faire mon premier semi du jour en 1h50min17sec soit un nouveau record battu de quelques minutes. En effet, ce marathon est tellement plat (à peine des « bosses » de 5 mètres) que je vais plus vite sur semi lors d’un marathon qu’un semi seul dans ma région d’origine.

Je suis toujours proche de Juan que je scrute à ses ballons verts, je converse de temps à autre avec Patrick qui est en fait originaire de la région de Koksijde où il revient peu mais notamment pour voir sa famille qu’il reverra juste après. L’une des ses soeurs, marathonienne également, l’accompagnera même à vélo dans quelques kilomètres jusque la fin. Comprenant que je connais peu la région, il se transforme en guide touristique et m’explique l’histoire des quelques bâtiments qui bordent notre route, proches ou lointains. Les kilomètres filent, je profite du paysage tout en apprenant les points d’intérêts de la région, que demander de mieux ?

Cependant, je me retrouve à ralentir légèrement le rythme à partir du kilomètre 23, je le laisse s’envoler devant moi, en tout cas pour le moment. A partir de là, sentant que je ne pouvais plus tenir le 5’10, je descends à 5’20, puis 5’30 jusqu’au kilomètre 30. Je me cramponne à cet objectif de finir les 33 premiers kilomètres en moins de 3h ce que je réussis en 2h56. Mais cela devient dur. Je suis rejoint par un Lillois avec qui Patrick discutait plus tôt et qui entame la discussion avec moi prenant ensuite le large accompagné de sa femme j’imagine qui le suivait à vélo. Je le reverrai quelques kilomètres plus tard un peu avant le kilomètre 30 pour un petit arrêt technique mais je ne le reverrai plus ensuite. Il avait pourtant l’air encore frais et rapide. Je me reformule un objectif histoire de me motiver. Il me reste 12km soit 1h12 à 6’/km soit une arrivée prévue en 3h52 sui je tiens jusque là à cette cadence. Je décompte les secondes que je grappille au début (jusqu’à une arrivée potentielle en 3h51) et que je finirai par perdre plus tard.

Ca devient vraiment dur, je sens les crampes qui se pointent et je tiens tant bien que mal à rester sous les 6’/km symboliques certes mais importantes pour le mental. Je tiendrai finalement jusqu’au kilomètre 37 à partir duquel je sens des espèces de grosses boules notamment dans ma cuisse droite. Je lutte pour maintenir une certaine foulée tout en me préservant de ces crampes qui me feraient m’arrêter tout net si elles se déclenchent comme j’avais eu le cas l’année passée.

Les dix derniers kilomètres vont être interminables mais je me force  à tenir mentalement. Je me suis pas dans le dur à proprement parler. Ma fréquence cardiaque n’a jamais dépassé le 170 depuis le début alors que je monte souvent à 190-195 sur 10km. Mais les crampes me maintiennent à une allure que je trouverais légère habituellement. Comme nous sommes tous dans le même bateau (de manière volontaire certes), j’essaie toujours d’encourager ceux que je dépasse au ralenti sur le bord de la route avec une petite tape dans le dos et un « courage » que j’espère ils prennent comme quelque chose de positif dans ces moments compliqués.

Je me retrouve à courir avec Kurt qui m’a alpagué pour mon t-shirt portant la mention « Marche-en-Famenne » car il connait le trail « La Grimace » qui a lieu dans la région. Je connais bien sûr vu que c’est organisé par mon club dont j’arbore justement les couleurs (orange fluo et texte bleu foncé) et que j’ai déjà effectué en 2013 (trail de 28km mais distances de 55 et 80km aussi possible). Cependant il devra me laisser, victime de crampes, il finira en 4h11. Pareil avec Damien, un lillois avec qui j’irai jusqu’au km 37, il finira en 3h59.

12087853_910015545712186_6960276013113789259_o

A quelques kilomètres de la fin

La fin se déroule presque en solitaire, je croise cependant la route de Jean-Valéry que je dépasse toujours avec une petite tape dans le dos, qui me repasse plus tard en faisant pareil et ainsi de suite jusque la fin puisque nous terminerons dans la même seconde finalement sans avoir couru ensemble plus de quelques secondes.

Les deux derniers kilomètres sont les plus interminables malgré le fait d’avoir troqué les bords de l’Yser pour le centre-ville qui nous fait comprendre que l’on arrive au bout. Je me décide à forcer un peu malgré les crampes toujours proches de débarquer. Je boite presque mais je tiens néanmoins un honorable 6’15/km vu mon état physique. A 200 mètres de l’arrivée, des encouragements de mes enfants, mon épouse et mes amis me donnent les larmes aux yeux et surtout des ailes pour terminer ce marathon en mode sprint. Je ne ressens plus aucune douleur sur le moment, juste de la joie d’y être arrivé et pouvoir fêter cela en famille dans quelques instants. Je récupère un t-shirt et une médaille et mes douleurs reviennent tout aussi vite qu’elles avaient disparues, sacré cerveau. Mais je profite des masseurs disposés juste après l’arrivée pour les soulager et que je remercie grandement.

3h53 et des poussières, mission accomplie et objectif atteint. On verra pour descendre sous les 3h50 une prochaine fois. D’abord profiter de ce délicieux moment en famille et les remercier de m’avoir supporté ce weekend avec toutes les lubies du coureur à pied.

Le mot de la fin

Pour tous les coureurs qui voudraient tester un marathon que ce soit le premier ou non, je le conseille fortement :

  • le coût de 23€ en pré-vente (inscription avant le 1/07) est hyper abordable comparé aux marathons habituels (entre 50 et 100€), c’est presque le même prix que les 20km de Bruxelles alors que l’on reçoit en plus un t-shirt technique et une médaille!
  • le tracé est super plat (aucune bosse) et très agréable le long de l’eau, idéal donc pour la performance et un premier marathon histoire de ne pas trop souffrir,
  • la situation est honorable, il n’est juste pas évident d’aller en train à Nieuwpoort mais vous avez la possibilité de prendre une navette de l’organisation entre la gare d’Ypres et Nieuwpoort (7€ en plus),
  • l’organisation est parfaite :
    • les ravitaillements sont honorables : une bouteille d’eau tous les 5km + éponges 2,3 fois sur le parcours + boisson énergisante et du solide à partir du kilomètre 30,
    • possibilité d’aller chercher son dossard la veille,
    • douches après la course,
    • possibilité d’envoyer son sac à l’arrivée,
  • pas trop de coureurs (1200 en 2014, limitation à 750 en 2015), ce qui est parfait pour prendre ses marques sans se faire bousculer et on est rarement seul pendant la course.

Pas mal non ? En tout cas j’y retournai avec plaisir! Maintenant histoire de varier un peu, je vais sûrement en tester d’autres les années à venir. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site « In Flanders Fields Marathon » et peut-être que l’on s’y croisera lors d’une prochaine édition! Tenez-moi au courant!

WP_20150913_003-small

Histoires de course à pied #1 : sortie en mode aventurier

Ce weekend, j’avais prévu d’aller courir tôt ce matin mais : frontale + pluie + pas envie = impossible. Cela n’arrive pas souvent mais c’est un combo sacrément difficile à combattre. Je dirais même qu’il est inutile de le faire sous peine de se dégoûter.

Vers 10-11h, tout à changé niveau météo avec un beau soleil et j’ai fini par partir pour une sortie « découverte ». Au final une flopée de nouveaux sentiers testés. Malheureusement pas mal de culs-de-sac / clôtures / …

J’ai trouvé un chouette chemin mais pas de bol, je tombe sur une propriété privée… Une propriété gigantesque et magnifique où j’ai atterri via une prairie et un petit chemin sans aucun panneau « propriété privée » mais pour sortir j’arrive par leur entrée avec boite au lettre. Bref même si personne ne m’a rien dit, je ne repasserai plus par respect pour ces gens ou en tout cas en essayant de voir avec les proprios si c’est ok ou non.

Au final 18km en presque 2h et 300m de dénivelé positif avec de bonnes sensations. Notamment un passage de plusieurs kilomètres en mode je m’enfonce de 50cm dans le sol m’a sacrément ralenti et fait revenir tout dégueu. J’avais bien fait de prendre ma vieille paire de baskets et ma petite besace avec quelques trucs à grignoter et bouteille d’eau.

running-20160110

Dorénavant, je me dis que le weekend et la sortie longue c’est l’occasion de découvrir de nouveaux horizons. Cela impose juste un horaire en journée ce qui n’est pas toujours évident avec la vie de famille :-)

Les 24h vélo de Marche-en-Famenne 2012 et 2014

Il y a des opportunités qui ne se refusent pas et que l’on est heureux d’honorer. J’ai eu l’occasion de participer à deux reprises à un évènement pour la bonne cause : les 24h vélo de Marche-en-Famenne qui ont lieu toutes les années paires (2012, 2014 en ce qui me concerne). Leur but est de reverser tous leur bénéfices à des ASBL de la région.

Ces 24h sont organisées par le camp militaire Roi Albert, à quelques emcablures du du Wex et du centre de Marche-en-Famenne. Pendant 24h ou moins, cela dépend des formules ((http://www.24h-velo-marche.be/epreuves.php(http://www.24h-velo-marche.be/epreuves.php), des personnes seules (des extra-terrestres) et surtout des équipes se relaient sur un circuit de ± 4 km dans une super ambiance. Le circuit sur route est bien équilibré avec à la fois quelques descentes et une petite montée sur la fin. Si vous avez l’occasion de venir avec un vrai vélo de route, n’hésitez pas. C’est du pur tarmac, aucun sentier ou quoique ce soit de ce style comme je l’imaginais la première fois.

Comment j’ai atterri là-bas ?

N’étant pas du tout cyclo mais runner débutant, c’est vraiment pour la bonne cause que j’avais déjà accepté de faire partie de l’équipe « Les pros pour le centre Eclore » car Eclore était une des 5 ASBL bénéficiaires des dernières 24hlors des deux dernières éditions (2012, 2014). Je ne me sentais pas du tout à l’aise quand j’ai vu l’expérience de mes coéquipiers qui étaient des sportifs accomplis pour la plupart. J’allais faire du mieux que je pouvais et c’est tout ce qui comptait. En 2014, Eclore a remis le couvert en faisant à nouveau appel à la même équipe et quelques autres dont je faisais toujours partie, je ne m’étais visiblement pas dérbouillé trop mal.

Une équipe pas banale étant donné que la veille de l’édition 2012, nous ne nous connaissions pas du tout en arrivant. Nous étions là uniquement par amour du sport et pour vivre une chouette expérience humaine et pour la bonne cause de surcroit. Le seul lien étant que nous faisions partie de l’entourage de personnes travaillant à Eclore.

Le jour J : 1er septembre 2012

Lorsque je suis arrivé avec mon VTT de rouleur du dimanche, j’ai vite compris que j’allais souffrir vu le circuit 100% adapté aux vélos de route.

Mais c’était sans compter sur l’esprit d’équipe où très vite, on a tous compris que c’était dans notre intérêt de rouler sur le même vélo et le meilleur que l’on avait sous la main si possible. Assez rapidement on s’est aussi rendu compte qu’il fallait avoir deux jeux de chaussures pour que celui en piste et le relayeur puisse reprendre la route au plus vite. Ce ne fut pas si simple et rouler avec du 43 quand on fait du 45 le fut encore moins mais
l’esprit d’équipe avant tout. Mes orteils recroquevillés s’en rappellent encore mais la satisfaction d’avoir été jusqu’au bout fut la meilleure des récompenses.

Découverte du circuit 2012 en handbike (version légèrement différente en 2014)

Tracé du tour 2012 (iPhone 3GS un peu impréci)

Tracé du tour 2014 (Nokia Lumia 620)

2012 fut donc une première expérience du genre pour moi. J’ai notamment beaucoup appris sur ce que c’était l’endurance. Pas question de rouler comme un malade pendant 1h en se disant que lors du prochain relais dans quelques heures je serai retapé. A moins que vous soyez un sportif aguerri , votre corps vous envoirra sur les roses rapidement. Non, il faut doser son effort, y aller mollo histoire d’être utile jusqu’au bout pour l’équipe. Vous êtes là pour 24h et plusieurs relais. A vous de doser intelligemment votre relais sur le vélo.

La course et son aspect stratégique

La tactique initiale fut de faire des relais d’une heure et de réaliser un planning des relais. La course commence à 16h (avec un prologue dans le centre ville vers 14-15h), on est donc parti pour 1 ou 2 relais avant minuit étant 6 si je me rappelle bien. Jusque là ça roule. Ensuite vient la nuit où on essaie de dormir tant bien que mal dans les grandes tentes militaires pouvant abriter toute l’équipe d’une bonne quinzaine de personnes vu qu’il y avait aussi une 2ème équipe pour Eclore. Evidemment on dort à peine.

Quand en plus l’avant-dernier relayeur vient vous réveiller pour vous dire que celui juste avant vous est sur le circuit plus moyen de dormir. Se retrouver sur le vélo au bon milieu de la nuit à un effet grisant de faire quelque chose d’inhabituel. Surtout que la plupart des équipes loisirs dorment, que les coureurs solos dorment un peu quand même. Bref entre 1h et 6h du matin, vous vous sentez très seul sur le circuit. Mais ce ne fut pas pour me déplaire.

Les perfomances

Pour parler de ces 24h 2012, nos résultats étant encourageants au début de la nuit (20ème place sur 42 équipes), l’esprit de compétition ancré en chacun de nous s’est manifesté de plus belle et nous à permis de terminer à une 12ème place inespérée pour les amateurs que nous étions avec 165 tours soit 690 kilomètres parcourus sachant que le top10 était composé uniquement d’équipes semi-professionnelles avec un vainqueur à 195 tours (808 km). La matinée fut rythmée d’encouragements sur la ligne de départ, de relais tactiques où on pousse chaque équipier pour qu’il commence bien,… Bref de la compétition et de la testostérone comme j’en avais rarement vécu.

En 2014 (5 & 6 juillet), plus aguerris, on a repris les recettes de 2012 terminant cette fois 14ème avec un moins bon kilométrage 595 km mais tout autant de plaisir et un peu plus de décontraction.

De mon côté, mon meilleur relais aura été réalisé en 2014 lors de ma 2ème sortie à 20h40. Pas exceptionnel si on le prend de manière absolue mais en relatif sachant que j’allais encore faire 5 relais dans les 20h qui alaient suivre, ce n’est pas si mal :-) Pour l’anecdote j’étais sur le vélo 3h plus tôt lorsque l’Argentine marqua le fameux but qui élimina la Belgique en quart de finale lors de la coupe du monde au Brésil.

En 2012, mon vieil iPhone 3GS n’était pas terrible pour tracer mon parcours (pas mal d’erreurs qui rendent le résultat peu exploitable). mais comme on faisait 1h de relais, je parcourais jusqu’à 7 ou 8 tours d’affilée à plus ou moins 25 km/h.

Tu reviendras ?

Oui, 1000 fois oui! Ce fut une super aventure humaine :

  • On se lève la nuit pour roulez un peu groggy,
  • On donne tout y compris notre voix pour encourager ses coéquipiers et nos jambes quitte à marcher comme un canard le lendemain,
  • On fait plein de rencontres avec d’illustres inconnus (y compris ceux de mon équipe dans mon cas),
  • On roulee sur des vélos à plusieurs milliers d’euros en se demandant comment on va faire pour reprendre notre vieille bécane après (en ce qui me concerne).

Si ça vous dit de venir vivre ce genre de choses, faites signe il pourait y aovir de la place pour vous dans l’équipe! Rendez-vous pour la prochaine édition en 2016.

En savoir plus

Le reboot pour les 10 ans, vraiment ?

Ohééééé, il y a quelqu’un ? Ohé … Ohé … Ohé … Ca résonne par ici!

Oui je suis encore vivant pour ceux qui se demandaient, merci de m’avoir posé la question. Alors pourquoi faire renaitre Ozmoz de ses cendres après quasiment 3 ans d’absence ? Car j’ai envie d’écrire pardi ! Alors pourquoi tu ne le fais pas ????

Vous connaissez le syndrome du « je veux être dans les bonnes conditions pour recommencer / bosser  » ? Eh ben voilà sinon voilà pourquoi. L’enveloppe corporelle d’Ozmoz ne me correspondait plus, j’ai plusieurs fois essayé de la refaire mais sans jamais la terminer. Du coup à chaque fois je me sentais proche de relancer le blog et finalement non. J’écris des brouillons d’articles à côté et au final rien de publié en 3 ans. Juste de la curation irrégulière sur les réseaux pour ceux qui me suivent. Pourtant je le sais : « Le mieux est l’ennemi du bien ».

Et puis il y a eu toute une série de choses qui m’ont fait réagir vite cette fois. En gros Ozmoz a été modifié mercredi en deux heures de temps (vive les jours fériés). L’électrochoc ? Une conférence de Tobias Van Schneider au KIKK, un super festival sur le design et la créativité avec notamment ce monsieur. Ce monsieur qui sait de quoi il parle (il était lead designer chez Spotify quand même), nous a en gros matraqué – outre « son culte de la personne » (1) – qu’il fallait faire des projets sur le côté qui devaient rester stupides et simples afin de se challenger, avancer, s’amuser,…

Je me suis dit cette fois Thomas, tu trouves une solution simple et rapide et tu relances Ozmoz qui te servira de terrain de jeu, quoiqu’il en coûte et selon tes possibilités de temps limitées. Je me suis rapidement retroussé les manches, j’ai trouvé un thème qui me convenait plus ou moins (les cordonniers les plus mal chaussés tout ça), j’ai changé le logo par la nouvelle version même si ce n’est pas du tout finalisé. Tant pis, j’assume, c’est loin d’être parfait mais au moins je me sens chez moi et j’ai à nouveau l’envie d’écrire. CQFD.

Vous trouverez d’ailleurs un article rafraichi sur les applications indispensables pour iOS qui datait de juin 2012! Cette fois-ci, j’agis et j’arrête de vouloir que tout soit parfait! C’est un blog perso merde quoi… Mais bon qui sait un jour j’arriverai peut-être à refaire complètement l’enveloppe corporelle d’Ozmoz. En attendant au moins, j’écrirai. Maintenant je disais la même chose en 2013… On va tâcher de faire autre chose qu’une énième relance dans le vide.

Et vous sinon ça va depuis tout ce temps ? Il y a toujours des gens qui auraient garder Ozmoz dans leurs flux RSS ?

(1) Expression que je reprends de mon comparse alinois Ruben présent également

 

Caledos Runner, votre RunKeeper sur Windows Phone

Si mon changement d’iOS vers Windows Phone se faisait attendre, c’était à cause d’une seule application : RunKeeper ! 3 ans d’historique avec cette application qui trace vos activités sportives, je n’avais pas envie de les perdre et comme l’application n’existe pas sur Windows Phone, je ne voulais pas franchir le pas. Heureusement est passé par là début 2013 la fantastique équipe de Caledos Runner qui s’est occupée de nous sortir une application sur Windows Phone qui est super chouette et qui fonctionne comme si c’était RunKeeper sauf qu’ils n’ont rien à voir avec eux.

Simplement RunKeeper donne la possibilité à des tiers de profiter des fonctionnalités de RunKeeper (en langage technique : via son API ouverte) comme vous avez des clients Twitter non-officiels. On peut d’ailleurs voir sa fiche sur le site de RunKeeper dans la partie des applications utilisant leur API avec déjà pas loin de 23 000 utilisateurs ! Allez maintenant rentrons dans le vif du sujet !

Continue reading →

Pourquoi je suis revenu principalement à iTunes

Il y a quelques mois, je vous disais combien j’étais heureux d’utiliser Spotify. C’est d’ailleurs un des articles le plus plus sur Ozmoz à mon grand étonnement. Spotify est toujours aussi bien, il s’est même diversifié par rapport à sa compatibilité multi-plateformes mais depuis pris du recul et j’ai fait machine arrière sur certains aspects pour réutiliser iTunes comme logiciel principal. Eh oui tout arrive…
Continue reading →

Bouton « home » de l’iPhone qui ne fonctionne plus

Mon iPhone 3GS se fait vieux (juillet 2009) et son talon d’achille comme visiblement des centaines d’autres iPhones 3GS et 4 est le gros bouton « home » en bas de l’écran. Celui-ci à force d’avoir été solicité ne daigne plus réagir et me voici donc dans l’impossibilité de revenir à l’écran d’accueil et passer d’une application à une autre ce qui est plutôt gênant.

C’est visiblement réparable dans des magasins spécialisés, il parait que c’est de la poussière qui s’est placée entre le bouton et le circuit qu’il sollicite qu’il faut enlever mais en attendant voici une solution de dépannage.

En effet, Apple a quand même prévu que son smartphone puisse être utilisé par des personnes handicapées et qui ne savent donc que très difficilement appuyer sur le bouton « home » et faire d’autres actions comme diminuer ou augmenter le son,…

Que faut-il faire pour activer ce bouton home sur l’écran de l’iPhone ?

La manipulaiton consiste donc à aller dans Réglages > Général > Accessibilité > Assistive Touch (tout en bas) qu’il faut activer.

Ensuite vous avez une espèce de rond blanc qui apparait de manière permanente en bas à droite de l’écran de l’iPhone. Lorsque vous appuyer dessus, il vous permet d’effectuer des actions comme simuler le bouton home,… Vous pouvez aussi en laissant appuyer plusieurs secondes votre doigt sur ce rond blanc, le déplacer vers le haut ou vers le bas s’il gêne dans uen application précise.

J’ai mis quelques jours à le trouver mais il suffit d’un double-clic sur le bouton blanc « accueil » pour afficher le menu afin de voir et quitter les applications lancées.

Cette manipulation m’aura permis et j’espère vous aussi de sauver mon (votre) iPhone qui sans ça est inutilisable ou très difficilement à moins d’une réparation ce que je n’ai pas envie de faire sur un vieux 3GS.

Une tutoriel vidéo pour ceux qui n’auraient pas tout suivi

[youtube ISuVJ6flmxE]

Mot de passe suppression fichiers finder

Très énervant, cette demande de mot de passe à chaque fois que vous voulez supprimer des fichiers pour les mettre à la corbeille dans Mac OS X. J’ai eu ce souci depuis mon passage à Mac OS X 10.8 (Mountain Lion). J’ai donc fini par chercher la solution trouvée grâce à une réponse sur une forum que voici :

  • lancer l’application terminal (applications > utilitaires > terminal)
  • taper la commande suivante en remplaçant user par votre utilisateur puis « enter » : sudo chown user ~/.Trash
  • confirmer en tapant le mot de passe de votre session correspondant à votre utilisateur puis « enter »

Et voilà, vous pouvez à nouveau supprimer vos fichiers sans avoir à taper votre mot de passe !

Source : Forum MacG

Pourquoi passer à Spotify (et supprimer iTunes) ?

spotify-splash

Mise à jour 2/06/2013 : Pourquoi je suis revenu principalement à iTunes 

Se passer d’iTunes et utiliser un logiciel de musique de streaming à la place comme Spotify c’est possible ! Et pourtant il y a encore quelque mois je me disais « jamais je n’utiliserai ce genre de services et encore moins je me passerais d’un logiciel comme iTunes pour gérer ma musique ». Cela fait 3 mois que je n’ai plus lancé iTunes pour gérer de la musique, découvrez comment je m’y suis pris et quels sont les avantages et inconvénients d’un service comme Spotify.

Spotify arrive en Belgique

C’est en novembre 2011 seulement que Spotify, le service qui vous permet d’écouter de la musique sans que vous ayez réellement la musique sur votre disque dur de votre ordinateur arrive en Belgique. Spotify dispose d’un catalogue de x millions de morceaux selon les accords qu’ils ont avec les différents maisons d’éditions et labels indépendants. Vous installez une petite application type iTunes en plus léger qui est compatible avec Windows, Mac OS, Linux et les plateformes mobiles iOS, Android et BlackBerry.

Depuis quelques mois il est obligatoire de s’inscrire avec votre compte Facebook. Si cela vous déplait rien ne vous empêche de créer un compte Facebook bidon et de l’utiliser pour votre compte Spotify uniquement. Vous perdez juste alors toute la partie sociale pour le partage de musique. Après ce n’est que du bonheur. Je vous laisse découvrir la page d’information de Spotify.

Au niveau des chiffres, Spotify en Belgique c’était 300.000 inscrits en à peine 3 mois (février 2012) et 15.000 abonnements payants. Dans le monde, Spotify a dépassé début 2012 les 3 millions d’abonnés payants pour 15 millions d’abonnés au total. Un chiffre assez impressionnant pour un service né en 2006 en Suède et avec un tout nouveau modèle économique sur la musique. (source : Numerama et Geeko).

Les différents abonnements de Spotify

Pour profiter à 100% de Spotify comme je le fais, il est indispensable de passer en mode premium à 10€ / mois. 120€ par an, c’est le prix de la légalité qui pour l’utilisateur est je trouve un prix plus que correct. Cela représente 12 à 15 albums de musique que vous auriez achetés dans le commerce ou sur un iTunes Store. Je ne rentrerai pas ici dans le débat, est-ce que cela est rentable pour l’artiste qui est payé par Spotify au nombre d’écoute de ses morceaux à un prix trop bas pour qu’il ne vive que de ça. Je pense qu’il ne doit pas capitaliser de l’argent uniquement sur son album écouté en streaming ou les ventes dans le commerce ou sur Itunes mais bien sur ses concerts et tous les produits dérivés et pub autour.

Les abonnements de Spotify

Mais pour revenir au sujet, voici les abonnements de Spotify :

  • Pour l’abonnement gratuit : il vous est tout à fait possible de ne rien payer pour Spotify, vous avez alors de la publicité tous les 3,4 morceaux, une qualité moindre mais raisonnable et une limite de 5 écoutes par mois par morceau.
  • Pour l’unlimited à 5€ / mois, vous n’avez plus les pubs et plus de limite pour l’écoute du catalogue.
  • Pour le premium à 10€ / mois, vous avez la qualité maximum du mp3 (320kbps), aucune limite dans l’écoute du catalogue et surtout vous pouvez alors utiliser les applications mobiles (iOS, Android, BlackBerry) avec la possibilité de télécharger les morceaux sur votre mobile, tablette,… par exemple pour écouter votre musique à l’étranger quand vous partez en vacances sans devoir vous connecter à un réseau wi-fi. Vous devez juste vous reconnecter à un réseau wi-fi tous les 30 jours (pour éviter les abus).

Il est donc tout à fait possible d’utiliser Spotify gratuitement vous n’avez juste pas les mêmes possibilités. Vous pouvez voir la grille tarifaire sur leur tableau comparatif d’offres bien complet.

Comment ça fonctionne Spotify ?

L’écran d’accueil de Spotify

Spotify est vraiment centré sur les playlists et le partage avec vos amis via Facebook. Vous pouvez créer des dossiers (via le menu fichier puis créer un nouveau dossier) qui peuvent contenir autant de playlists que vous désirez. Chaque playlist peut contenir autant de morceaux que vous désirez. Les dossiers sont bien pratiques pour vous permettre d’écouter plusieurs playlists en même temps. Pour ajouter des morceaux à une playlist, vous avez un champ de recherche en haut à gauche qui vous permet de naviguer dans le catalogue et de sélectionner ce qui vous intéresse.

Les préférences de Spotify

Vous pouvez activer/désactiver très facilement le « Spotify social » et « ce que j’écoute sur Facebook ». Le Spotify social permet à vos contacts Facebook également présents sur Spotify de voir en tant réel chaque morceau que vous écoutez. La partie Facebook fait pareil et publie sur Facebook les morceaux que vous écoutez. J’ai personnellement désactivé cette partie qui publie sur Facebook, je la trouve fort intrusive.

Pour chaque playlist, vous pouvez la « publier » ce qui veut dire que si une personne parmi vos amis consulte votre profil pourra voir la playlist et l’écouter de son côté. Si vous êtes en premium vous pouvez aussi choisir « disponible hors connexion » afin que la playlist se charge entièrement avec votre mobile/tablette lors de la synchronisation.

Sur un album ou un morceau précis, vous pouvez faire un clic droit et « partager » soit sur Facebook, sur Spotify, MSN Messenger ou Twitter afin d’indiquer à une personne un album que vous lui suggérer d’écouter. Il y a dans Spotify une messagerie interne qui vous permet de recevoir des messages d’autres utilisateurs.

L’option qui enfonce le clou : l’importation iTunes et le dossier de musique personnelle

Une partie du menu gauche avec ici une partie des playlists et les dossiers généraux

Là où Spotify a fait fort et m’a permis de totalement me passer d’iTunes c’est un dossier musique personnelle qui en gros pour palier au manquement du catalogue (il n’y a pas D’AC/DC, Oasis, Beatles,…) vous permet de charger vos mp3/AAC achetés sur une autre plateforme de musique en ligne et de les mélanger avec vos playlists qui contiennent les morceaux du catalogue.

Ce dossier de musique personnelle est également capable d’aller chercher tous les morceaux de votre bibliothèque/librairie iTunes et donc de ne rien changer à votre système actuel si tel est votre désir.

Personnellement j’ai analysé les artistes qui ne faisaient pas partie du catalogue d’Itunes et je les aient chargés dans ce dossier de musique personnelle sans utiliser l’importation de la librairie iTunes.

Les avantages de Spotify

  • Plus besoin d’avoir un énorme disque dur pour écouter votre musique, tout passe par internet. Si plus d’internet et que vous êtes prémium, vous pouvez toujours accéder aux playlists « hors-connexion ». Cela veut dire que vous pouvez écouter de la musique n’importe où via du wi-fi de la connexion data 3G (via votre opérateur télécom et un abonnement spécial).
  • Découverte d’artistes et mobilité : Je n’ai jamais autant découvert d’artistes depuis que j’ai Spotify. Dès que vous entendez un morceau quelque part (radio, magasin,…) ou si un ami vous parle d’un artiste, hop vous aller voir sur Spotify et vous l’ajoutez à une de vos playlists. Avec des applications mobiles comme Shazam et Soundhound qui reconnaissent les morceaux que vous leur soumettez via le micro de votre smartphone, il y a directement un lien vers le morceau sur Spotify si c’est le cas. Et si vous avez un smartphone avec Spotify (abonnement premium), vous pouvez carrément commencer à écouter le morceau ou l’album en quelques secondes), c’est vraiment magique…
  • Découvertes d’artistes (suite) : De plus quand vous vous connectez la page de présentation est une proposition de plusieurs albums que Spotify tient à vous présenter et est souvent pertinente (évidemment il y a aussi des artistes qui paient pour y être). Chaque artiste à sa fiche documentée et Spotify vous propose une série d’artistes similaires si vous avez aimer cet ariste. Il est aussi possible de créer des radios relatives à un artiste ce qui à nouveau va vous faire découvrir des artistes similaires à celui de départ que vous appréciez.
  • La qualité du son : Je suis pas du tout un audiophile mais j’ai acheté il y a quelque mois un casque Bose AE2 (dont je suis enchanté pour son comfort et sa restitution) et depuis que j’ai installé Spotify avec mon abonnement premium j’ai l’impression de redécouvrir toute une séries de morceaux. Alors cela ne reste « que » du mp3 320 kbps mais personnellement je n’ai pas besoin de plus. Si vous êtes audiophile, sans doute que Qobuz vous conviendra mieux.
  • Scrobbler sur lastfm : On apprécie tous les statisitques pour savoir quel est notre top 10 des artistes ou morceaux les plus écoutés cette semaine, la semaine passée,… Lastfm est un service bien connu qui permet cela et il est totalement intégré à Spotify, il suffit juste d’indiquer les accès à votre compte LastFM.
  • Vous pouvez partager et faire découvrir très facilement des artistes/morceaux à vos amis : Spotify est complètement social, si vous êtes du genre à faire découvrir de la musique à vos amis et intéressés à ce que vos amis vous en fasse découvrir, c’est l’outil ultime.
  • Les applications Spotify : Depuis quelques mois, Spotify s’est ouvert au applications, vous pouvez du coup installer dans Spotify en un seul clic des applications pour voir en même temps les paroles du morceau type karaoké (TunesWiki), des tops de différents magazines (RollingStones,…), les Top 100 par pays, albums, singles,… En savoir plus
  • Comptabilité avec les appareils hi-fi : Ils ne sont pas encore légions mais Spotify fait tout pour, vous pouvez aussi charger votre musique Spotify directement depuis des appareils audio de la marque SONOS, la Squeezebox Logitech,… En savoir plus

Les inconvénients de Spotify

  • Les changements du catalogue : Les artistes arrivent ou repartent du catalogue. J’ai eu le cas récemment, un ariste dont je suis fan est parti du catalogue, je ne l’ai pas remarqué tout de suite mais quand ce fut le cas, j’ai du aller rechercher les morceaux physiques. Cela me semble important que Spotify nous prévienne via la messagerie des morceaux/albums qui disparaissent… Car du coup on a des playlists qui se vident sans qu’on le sache et c’est vraiment déplaisant. D’un autre côté, on a vu l’apparition dans le catalogue de Arcade Fire et des Red Hot Chilli Peppers ces derniers mois. Mais là Spotify ne se gêne pas pur faire de la pub.
  • Pas de convertisseur de morceaux : Comme beaucoup quand je reçois/achète un cd, je le convertis en mp3 et je le range dans une armoire d’où il ne ressort plus. C’est notamment ce que je faisais avec iTunes. Mais Spotify n’a pas inclus de convertisseur. Il faut dire que cela est de moins en moins nécessaire vu l’étendue impressionnante du catalogue de Spotify mais il arrive que j’écoute de petits artistes belges inconnus au bataillon de Spotify. Il existe néanmoins plein de logiciels pour le faire, mais bon ce serait bien que ce soit intégré…
  • Connexion internet obligatoire : C’est logique évidemment qu’une connexion soit obligatoire mais cela restera un inconvénient pour certains. A noter que vous pouvez utiliser le système de playlist « hors-connexion » et ne vous connecter à Spotify que tous les 30 jours.

Pour opérer la transition complète d’iTunes vers Spotify.

Si cela vous ennuie vraiment de repasser en revue le catalogue pour refaire votre bibliothèque sos Spotify, vous pouvez donc soit charger tout votre iTunes dans votre dossier de musique personnelle soit utiliser des outils moyennement pratiques pour faire la correspondance comme Unify (2$) ou Playlistify (gratuit).

Pour les podcasts que je synchronisais aussi avec iTunes, je suis passé à Downcast que j’ai installé sur mon iPhone 3GS pour les podcasts audios et sur mon iPad 2 pour les podcasts vidéos. C’est vraiment une super applications qui fait vraiment tout. Il faut juste penser à la lancer pour faire la synchronisation des nouveaux podcasts.

Depuis iOS5, il n’est plus nécessaire d’utiliser iTunes pour faire les mises à jours,.. J’ai donc tout décoché dans iTunes pour mon iPhone. Il est entièrement autonome. Sur l’iPad j’ai quand même laissé la synchro des applications pour notamment pouvoir charger des films sans devoir passer par du FTP fort lent, l’usb est quand même beaucoup plus rapide.

En conclusion

Mon utilisation de la musique a fortement changé et le fait que je sois fort mobile (souvent dans les trains, en déplacement,…) m’a vraiment aidé à y passer. Certes ce n’est pas rassurant de se dire que l’on ne possède plus les morceaux et qu’ils ne sont pas sur notre disque dur mais au final à quoi bon ? Il y a tellement d’aspects positifs pour écouter de la musique n’importe où, découvrir en un clic un nouvel artiste et en faire profiter nos amis que pour rien au monde je ne reviendrais en arrière avec mon iTunes lourd et tellement peu souple quand à ma façon d’écouter de la musique.

Alors évidemment si vous n’êtes pas nomade vous ne verrez peut-être pas l’intérêt de la version payante voire de Spotify tout cours. Bien sûr il y a aussi d’autres services de musique d’écoute en streaming en Belgique comme Deezer (dont vous pouvez peut-être profiter si vous êtes chez Belgacom pour internet) et cela doit sûrement fonctionner tout aussi bien. Spotify m’a conquis suite à mes pérégrinations sur internet et le retour des nombreux utilisateurs qui montraient à quel point la solution proposée par Spotify comblait tous les aspects de la mobilité et de la musique en général. Il manque un abonnement « famille » mais ce serait dans les cartons de Spotify et cela devrait arriver prochainement ainsi qu’une application iPad qui se fait attendre, en attendant on utilise l’application iPhone agrandie, pas très ergonomique…

Enfin bref au final vous l’aurez compris, je suis conquis. Si vous adorez écouter de la musique, découvrir de nouveaux artistes et partager vos playlists avec vos amis, c’est la plate-forme idéale qui semble avoir bien compris qu’elle se devait d’être sur tous les fronts. Alors je ne diraiqu’une chose, n’attendez-plus allez télécharger Spotify et/ou suivez le guide, découvrez Spotify en vidéo !

NB : Si comme moi vous voulez avoir toujours la dernière version de Spotify même la version beta, vous pouvez aller sur leur page laboratoire.

NB2 : Et MacGeneration qui sort justement un article ce 16/04 sur les alternatives à iTunes et comment s’en passer, c’est pas beau ça : http://www.macgeneration.com/unes/voir/131282/itunes-comment-l-ameliorer-ou-s-en-passer ?

En savoir plus :

Une solution pour le lecteur DVD UJ-868 du Macbook Pro 2009

Si vous avez un Macbook Pro 2009 avec batterie amovible et un lecteur/graveur DVD Matshita UJ-868, il n’est pas très difficile d’imaginer que vous avez souvent des problèmes de gravure car ce lecteur est une m*** pour rester poli. Oui tout n’est pas rose dans les composants choisis par Apple.

Une solution pour le refaire fonctionner à vos risques et périls j’insiste. Il suffit simplement de prendre un mouchoir en papier ou une lingette assez fin(e) autour d’une carte de visite ou de crédit et de passer le tout dans la fente du lecteur DVD et notamment sous la lentille qui pose problème. Solution testée et approuvée.

Les flux RSS, comment ça marche ?

Un nouvel article sur le blog Alinoa sur le fonctionnement des flux RSS, ce moyen de vous tenir au courant en temps réel des actualités de tous vos sites préférés en une seule page web.

Cela est peut-être évident pour une partie d’entre vous mais cela n’est pas forcément le cas pour tout le monde, il était donc important de repartir de zéro pour pouvoir expliquer des concepts plus avancés.

Au programme, je vous apprends comment ajouter des flux RSS au service internet Netvibes notamment. Pour lire cet article rendez-vous sur l’article Les Flux RSS, comment ça marche.

Les applications indispensables sur MAC OS X

applications-indispensables-mac-os-x

Mise à jour le 28/04/2010
Quelles sont les applications indispensables après la découverte de MAC OS X sans devoir débourser 1€ ? Voici un petit listing des applications (mis à jour) que j’utilise au quotidien dans les différents domaines que sont internet, l’édition des images, la vidéo, la bureautique, le multimédia,… Ne prétendant aucunement tout savoir, n’hésitez pas à me faire découvrir vos dernières trouvailles. Je compte sur vous.
Continue reading →

Remise et réductions : arnaque ou manque de transparence ?

remises-et-reduction-arnaque

Mise à jour du 13/03/2010 : suite à un échange téléphonique avec un des responsables de Web Loyalty qui gère Remise et réductions, je mets ce billet à jour afin de correspondre au mieux aux éléments que je dénonce, peut-être dans un premier temps un peu vigoureusement, à la limite de la diffamation. Le but n’était pas là mais simplement de dénoncer ce qui est pour moi un problème d’éducation des gens, d’ergonomie et de communication de la part de Remise et réductions dont l’idée de base est bonne mais qui pour moi ne tient pas compte des habitudes des gens dans la façon d’adhérer à son offre.
Continue reading →

Sauvegarder vos données avec Carbon Copy Cloner

Il est loin le temps où trouver un logiciel gratuit pour sauvegarder ses données sur Mac était une denrée très très rare. Plus d’excuses dorénavant pour attendre une défaillance de votre disque dur et vous rendre compte de l’importance de vos données numériques. Croyez-moi quand ça arrive, cela fait très très mal. Mais voici la solution pour éviter ce genre de tracas, un des meilleurs logiciels en la matière et utilisé par votre serviteur s’appelle Carbon Copy Cleaner.
Continue reading →

Adobe et son non-support de Mac OS X case sensitive

Gros coup de gueule pour un Adobe qui se fout vraiment des gens qui l’utilisent et qui l’achètent au prix fort ! Je vous parlais récemment de ma checklist avant et après installation de Mac OS X. Voilà une nouvelle chose qu’il ne faut pas oublier sous peine de formatage obligatoire ou presque si comme moi vous ne pouvez vous passer de la suite Adobe.

Continue reading →

Formater sous Mac OS X : checklist, conseils et astuces

Sauver ses données avant formatage est toujours un exercice périlleux où l’on a toujours peur d’oublier qqch et de se dire après coup, et m… j’ai complètement oublié de sauver les préférences ou carrément les fichiers liés à telle ou telle application. Que celui à qui cela n’est jamais arrivé me jette la première pierre… Aie aie ouille ouille, mais ça ne va pas non ? Apparemment, ce n’est pas le cas de tout le monde ici mais voici malgré tout une checkist des choses à ne pas oublier pour les plus sympathiques d’entre vous.
Continue reading →

Vider définitivement votre corbeille sous Mac OS X

Une astuce toute bête trouvé sur MacGeneration fonctionne. Il suffit d’appuyer sur la touche « alt » (option) en même temps que vous appuyer sur « vider la corbeille ». Et pouf en 3 sec votre corbeille est vide. Testé à plusieurs reprises ces dernières semaines…

Et si toujours pas moyen de supprimer certains fichiers à cause d’autorisations. La méthode radicale pour en venir à bout, le terminal. Attention à ne pas faire d’erreur, les conséquences pourraient être dramatiques. Ne me tenez pas pour responsable :)

Vous pouvez donc ouvrir le terminal (applications/utilitaires/terminal) et taper la ligne suivante (attention aux espaces) :

sudo rm -R nom et emplacement du fichier à effacer (pour ne pas commettre d’erreur dans le nom du fichier, sélectionnez-le dans la Corbeille et glissez-le dans la ligne de commande) et validez avec Entrée .

Indiquez votre mot de passe administrateur et validez. Votre fichier sera définitivement effacé. S’il vous pose une question vous pouvez répoondre par « y » ou « n ».

Normalement votre corbeille est enfin vide :)

Arteradio.com

Déjà original de part sa conception et ses fonctionnalités ce site est en plus basé sur un contenu intéressant. Il ne s’agit pas d’une radio classique qui vous passe un genre de musique ou des débats/infos actualités. Arteradio est bien le même Arte qui a conçu une chaîne de télévision décalée par rapport aux autres. Et quand Arte se met à la radio et sur le web qui plus est, on obtient également quelque chose de bien particulier.

Continue reading →